Fête foraine du Grand Palais : Marcel Campion réclame 2 millions d'euros à Paris

Fête foraine du Grand Palais : Marcel Campion réclame 2 millions d'euros à Paris

La fête foraine du Grand Palais, le 22 décembre 2005 à Paris.

Orange avec AFP, publié le jeudi 14 décembre 2017 à 13h30

Le divorce est consommé entre Marcel Campion et la ville de Paris. Alors que la mairie n'a pas reconduit le marché de Noël de Paris et a annoncé la fin de la grande roue de la Concorde, le conflit continue autour de la fête foraine du Grand Palais.

Le "roi des forains" va demander à la municipalité une indemnisation de 2 millions d'euros pour l'annulation de l'événement, rapporte BFMTV jeudi 14 décembre.


Cette fête, baptisée "Jours de fête" et qui se tient tous les deux ans sous la coupole du Grand Palais, n'a pas lieu cette année, remplacée par une comédie musicale jusqu'à début janvier. Estimant que la ville de Paris avait l'obligation de proposer un emplacement de substitution, Marcel Campion et le président de l'association Le Monde festif ont indiqué dans un communiqué qu'ils allaient déposer une "demande indemnitaire" de 2 millions d'euros, indique BFMTV. Cette somme est destinée à couvrir le manque à gagner pour les 60 entreprises foraines qui participaient à l'événement.

"MAUVAISE VOLONTÉ" DE LA MAIRIE

"L'association Le Monde festif a alerté plusieurs fois la mairie de Paris, Madame Hidalgo, à ce sujet, sans avoir jamais reçu de réponse, malgré des lettres recommandées avec accusé de réception", expliquent-ils dans le communiqué. "Nous avons donc sollicité une indemnisation que devront supporter les Parisiens, à moins que la mairie de Paris ne trouve une solution dans les meilleurs délais, qui rendrait sans objet notre demande", écrivent-il encore, soulignant la "mauvaise volonté" de la municipalité.

Cette demande intervient alors que le "roi des forains" et la mairie s'écharpent depuis des mois. Le Conseil d'État doit d'ailleurs se prononcer jeudi sur la question du marché de Noël des Champs-Élysées, que Paris avait décidé de ne pas reconduire en juillet dernier. La ville a également mis fin récemment à la convention qui permettait à Marcel Campion d'installer sa grande roue place de la Concorde. Selon BFMTV, la municipalité envisage également de diminuer de moitié l'espace attribué à la foire du Trône, qui se tient chaque année sur la pelouse de Reuilly.

Un rapport provisoire de la Cour des Comptes, révélé le 20 juillet par Le Point, épinglait une relation entre la mairie et Marcel Campion "émaillée de nombreuses irrégularités, qui paraît échapper aux lois de la concurrence, tout en ne fournissant que des revenus modestes au budget de Paris."

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
22 commentaires - Fête foraine du Grand Palais : Marcel Campion réclame 2 millions d'euros à Paris
  • Hidalgo rend Paris ennuyeux triste et chiant

  • Rien que le terme "le roi des forains " m'horripile! nous sommes en République Pour info, le dernier roi a eu la tete tranchée

  • Désolée votre majesté campion ! Il ne faut pas mettre ses oeufs dans le même panier... Lorsque vous avez eu vent et par la suite confirmation que vous et toute votre famille envahissante de forains n'étiez plus les bienvenus dans Paris... Il fallait vous retourner sur des villes plus petites, mais attractives, Strasbourg avec le marché de Noël, mais cela ne vous aurait pas été, car vous n'auriez pas pu vous approprier tout le "magot"... ou Clermont-Ferrand, où Le Puy en Velay un peu loin..., ou Séverac le château... Mais cela aurait égratigné votre étiquette... Alors comme la cigale, vous n'avez pas su ou voulu anticiper... et bien dansez maintenant et foutez la paix à ceux qui sont contents que vous et votre famille ne soyez plus le parcours obligatoire de la ville de Paris à Noël !!!!

    on en reparle dans 5 ans, quand la Reine Hidalgo aura lancé son appel d'offres pour tenter de recréer ce qu'avait fait l'équipe Campion,

    Les Parisiens comprendrons , alors ce que veut dire , commercer avec un groupe financier, étranger sûrement, au prix fort...

    Mais là, la Mairie sera moins prolixe... et Campionn n'en voudra plus, à raison!

  • et puis quoi encore, il lui faudrait des lois rien que pour lui, non mais ! il n'a qu'à s'exiler ailleurs ! Paris n'est pas embelli par cette foire, loin de là !

  • Et puis quoi encore ...Un bon controle fiscal sur ce monsieur !!!