Feria dans le Gard : un taureau s'échappe et fonce dans la foule avant d'être abattu, cinq blessés

Feria dans le Gard : un taureau s'échappe et fonce dans la foule avant d'être abattu, cinq blessés
Un taureau dans son enclos.

, publié le dimanche 12 mai 2019 à 17h50

Parmi les blessés, deux gendarmes, plus grièvement atteints, ont dû être hospitalisés.

L'accident s'est produit lors de la feria de Vergèze dans le Gard, ce dimanche 12 mai. Un taureau s'est échappé et a "traversé une tente de restauration où étaient installés plusieurs centaines de personnes", sans faire de victimes, selon le colonel de gendarmerie Laurent Haas.


Une fois sortie de la tente de restauration, le taureau s'est mis à encorner des chevaux attachés aux platanes qui bordent les arènes.

Les gendarmes qui étaient déjà sur place pour encadrer une manifestation des anti-corridas sont intervenus tout de suite. Ils ont "dû faire usage de leur arme pour le neutraliser", a expliqué Laurent Haas. "Il a fallu tirer à plusieurs reprises pour l'abattre et éviter un carnage au milieu de la foule", a-t-il poursuivi. Les gendarmes eux-mêmes ont été visés par le taureau et "projetés à plusieurs reprises" en l'air. 

Au total, l'accident a fait cinq blessés, dont trois légers. Deux gendarmes, plus grièvement touchés, ont dû être hospitalisés. L'un d'eux a été encorné et souffre d'une plaie d'une trentaine de centimètres à la cuisse.

Deux enquêtes ouvertes

Deux enquêtes ont été ouvertes par le procureur de la République de Nîmes Eric Maurel. L'une "pour blessures involontaires contre X" pour déterminer les causes de la fuite de l'animal, la deuxième pour "l'usage des armes". En effet, la nature des plaies de certains blessés doit encore être déterminée pour savoir s'ils ont été atteints par le taureau, par des éclats de balle ou encore s'ils se sont blessés dans la panique.


La corrida de l'après-midi a été annulée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.