Faute de consommateurs, l'Assemblée vend une partie de sa cave à vin

Faute de consommateurs, l'Assemblée vend une partie de sa cave à vin
La consommation de vin a diminué de moitié à la buvette du palais Bourbon depuis les dernières élections législatives.
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 11 octobre 2017 à 18h40

Depuis juillet, la consommation d'alcool à la buvette de l'Assemblée nationale a chuté de 50%. Selon Ouest France, le conseil d'administration des restaurants du palais Bourbon a décidé de vendre 5.100 bouteilles de vin en conséquence.

Les nouveaux députés, élus en juin dernier, semblent beaucoup plus sobres que leurs prédécesseurs.

"Les nouveaux députés, dont 351 membres de la République en Marche (LREM), sont plus représentatifs de la société française : la consommation d'alcool baisse en France, elle baisse également à l'Assemblée nationale", explique le premier questeur de l'Assemblée, Florian Bachelier, député LREM d'Ille-et-Vilaine, interrogé par le quotidien.

77.000 EUROS ÉCONOMISÉS CHAQUE ANNÉE

"C'est plutôt une bonne chose", s'est-il félicité, insistant sur le rajeunissement de l'hémicycle. "Nous avons contacté nos fournisseurs pour qu'ils nous rachètent une grosse partie du stock". L'Assemblée prévoit également de revoir ses commandes à la baisse. Montant estimé de l'économie ? 77.000 euros par an, explique le quotidien.



En 2013, l'Élysée avait empoché plus de 718.000 euros en vendant 1.200 bouteilles de grands crus, cognac et champagne issus de sa cave, soit plus du double de la somme estimée. Parmi les plus belles enchères, une bouteille de Petrus 1990 estimée à 2.200/2.500 euros avait été adjugée 7.625 euros. Deux bouteilles de Château Latour, 1er grand cru classé, Pauillac, 1982, estimées 2.000/2.200 euros avait elles été emportées à 4.625 euros. La cave présidentielle reste tout de même bien remplie puisqu'elle compte encore quelque 12.000 bouteilles.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.