Fausse tentative d'enlèvement dans le Val-de-Marne : le traumatisme de l'homme soupçonné à tort

Fausse tentative d'enlèvement dans le Val-de-Marne : le traumatisme de l'homme soupçonné à tort
Un policier (photo d'illustration(.

Orange avec AFP, publié le vendredi 18 mai 2018 à 19h08

Il a passé deux jours en garde à vue sur la base de descriptions d'enfants qui avaient inventé cette fausse tentative de kidnapping.

Soupçonné à tort d'avoir tenté d'enlever quatre enfants à Créteil, dans le Val-de-Marne, Luc a passé deux jours en garde à vue. Une expérience traumatisante qu'il a racontée sur Europe 1.



"On m'a traîné dans la boue"

"Je n'arrive plus à dormir la nuit, je me réveille tout le temps.

On m'a traîné dans la boue", déplore-t-il.



Il dénonce également le comportement des policiers au moment de son interpellation et pendant sa garde à vue. Finalement blanchi, il a pu sortir. "Personne ne m'a rien dit, personne ne s'est excusé", rapporte celui qui envisage désormais de porter plainte.

Il avait été interpellé lundi soir, sur la base des descriptions des enfants et enfants et du numéro de la plaque d'immatriculation qu'ils avaient relevé.

Les quatre enfants qui avaient raconté en début de semaine avoir échappé à une tentative d'enlèvement à Créteil ont reconnu qu'ils avaient tout inventé.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU