Faim dans le monde : le cri d'alerte de Deborah Nguyen, porte-parole pour l'ONU

Faim dans le monde : le cri d'alerte de Deborah Nguyen, porte-parole pour l'ONU©BRUT

franceinfo, publié le lundi 05 février 2018 à 12h43

Dans le monde, une personne sur dix souffre de la faim. Déborah Nguyen, porte-parole pour le Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies, le sait bien. "J'ai porté dans mes bras des enfants qui étaient mourants", raconte-t-elle de son expérience de 2 ans en Somalie.

Avec la quantité de nourriture qui est gaspillée chaque année, on pourrait nourrir 2 milliards de personnes dans le monde.

Deborah Nguyen

La faim et la malnutrition sont le risque sanitaire mondial le plus important, avant le SIDA, le paludisme et la tuberculose réunis. Un constat difficile de séparer du gaspillage alimentaire pour Nguyen : "Avec la quantité de nourriture qui est gaspillée chaque année, on pourrait nourrir 2 milliards de personnes dans le monde."

Les solutions durables à privilégier
 La…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
6 commentaires - Faim dans le monde : le cri d'alerte de Deborah Nguyen, porte-parole pour l'ONU
  • ( Dans le monde, une personne sur dix souffre de la faim. )
    La population mondiale en 2017 étant de 7,5 milliards cela fait 750 millions d'affamés !
    Ne racontez pas ça à Macron, il nous les ramènerait tous en France !

  • pays indépendants donc nous n'avons rien à voir avec ce problème !

  • Ce qui est incroyable c'est que certains pays, où la population souffre de malnutrition, sont des états avec des richesses naturelles incroyables. Alors où va cet argent ?

  • où les gens meurent de faim? Dans les pays où la natalité explose. Lorsque l'on a un kilo de farine, la part de chacun n'est pas la même si l'on 2 ou 10 enfants. Donc l 1ère chose à faire : lutter contre la natalité galopante dans les pays qui ne peuvent pas nourrir leur population en auto suffisance. L'aide alimentaire n'est qu'un pis aller qui ne devrait intervenir qu'en cas de catastrophes naturelles ou de guerre

  • Mme Nguyen,que faîtes vous, mis à part pousser un cri d'alerte???

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]