Exportations d'armements français : attention, fragile !

Exportations d'armements français : attention, fragile !©LEPOINT

LEPOINT, publié le mercredi 28 mars 2018 à 10h35

L'industrie de défense est vulnérable aux actions moralisatrices des ONG et au désengagement des banques, estiment deux chercheurs. L'État doit intervenir.

Plus éclairant sans doute que le chiffre annuel des prises de commandes (14 milliards d'euros en 2016) qui sont par définition très fluctuantes, celui des livraisons d'armements français est au beau fixe. Selon les derniers éléments disponibles, pour l'année 2016, elles ont atteint 8,3 milliards d'euros et celles de 2017 devraient être supérieures. De quoi réjouir les 165 000 personnes travaillant dans l'industrie de défense et les 30 000 à 40 000 nouveaux embauchés d'ici à la fin de cette année pour honorer les carnets de commandes à l'exportation, si les évaluations du ministère des Armées se vérifient. Par…

Lire la suite sur LEPOINT

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Exportations d'armements français : attention, fragile !
  • Tu parles que les banques vont se désengager des ventes d'armement ! Mais ce sont elles qui organisent toutes les transactions occultes, et elles ne le font sûrement pas gratis