Explosion à Lyon : Gérard Collomb exprime son "émotion" et sa surprise

Explosion à Lyon : Gérard Collomb exprime son "émotion" et sa surprise
Lyon est "plutôt une ville calme" a ajouté l'ancien ministre de l'Intérieur, au lendemain de l'attaque au colis piégé.

Orange avec AFP-Service, publié le samedi 25 mai 2019 à 09h15

Le maire de Lyon, de retour d'un voyage au Japon, a évoqué son émotion et sa "profonde sympathie pour les victimes" de l'attaque au colis piégé qui a fait 13 blessés légers vendredi. Le suspect est toujours en fuite. 

Un maire surpris et ému. "On ne s'attend pas à ce qu'il y ait comme cela, une attaque qui puisse se passer au centre-ville de Lyon" a estimé samedi 25 mai au matin le maire de Lyon, Gérard Colomb, de retour d'un voyage au Japon. Lyon est "plutôt une ville calme" a ajouté l'ancien ministre de l'Intérieur, au lendemain de l'attaque au colis piégé qui a fait 13 blessés légers dans le centre-ville de Lyon. 

Gérard Collomb a évoqué son "émotion et la profonde sympathie pour les victimes qui ont été atteintes et en particulier la petite fille qui a été touchée". "Il semble qu'il n'y ait que des blessés légers, atteints aux membres inférieurs", a précisé l'élu, s'est rendu dès son arrivée dans la ville, aux alentours de 9 heures au chevet des victimes encore hospitalisées.

"Le bilan est plutôt positif, il n'y a pas eu de gens grièvement blessés ou morts. Ça aurait pu être pire. (...)" a-t-il évoqué à la sortie d'un hôpital. Il y a rencontré trois personnes blessées dans l'explosion et qui ont subi "un énorme choc". Le maire a précisées que ces dernières pourraient bientôt sortir de l'hôpital. 

Le suspect "totalement masqué"

L'édile s'est également étendu sur le dispositif de vidéo-protection "assez étendu" : "on a vu à la fois la personne arriver et repartir sur son vélo, donc peut-être aurons-nous un certain nombre de témoins qui pourront faire avancer l'enquête", a ajouté Gérard Collomb.



Mais, "étant donné que l'auteur était totalement masqué, je ne suis pas sûr que cela puisse beaucoup faire progresser les choses", a-t-il toutefois commenté.

Samedi, le périmètre de sécurité qui avait été mis en place la veille a été levé, et le suspect était toujours recherché par les autorités, qui ne privilégiaient aucune piste quant à son profil ou ses 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.