Évry : un employé municipal suspendu pour avoir publié un cliché injurieux de Manuel Valls

Évry : un employé municipal suspendu pour avoir publié un cliché injurieux de Manuel Valls

Manuel Valls le 11 mai 2016.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 18 mai 2016 à 14h55

- Si l'employé municipal plaide l'humour, ses photomontages montrant le Premier ministre avec la moustache caractéristique du dictateur n'ont pas fait rire le maire d'Évry. -

À Évry, il ne fait pas bon de se moquer de Manuel Valls.

Après avoir partagé sur son compte Facebook une image injurieuse du Premier ministre, un employé municipal de la commune de l'Essonne, dont Manuel Valls fut maire pendant plus de dix ans avant d'entrer au gouvernement, a écopé d'un suspension de quatre mois.

Le cliché, initialement posté sur la page Facebook "Tu sais que tu viens d'Évry quand...", prend la forme d'une question du code de la route dans laquelle le chef du gouvernement apparaît au milieu de la chaussée, devant une voiture. Parmi les choix proposés au conducteur : "Je conserve l'allure", "j'accélère", "je marque l'arrêt sur sa tête et je fais patiner mes pneus", "je stoppe et le castre avec un coupe-ongle" ou "je le quenellise avec la bande blanche". "Un conseil de discipline va se tenir. C'est un agent qui n'en est pas à son premier fait", a dit à l'AFP l'entourage du maire socialiste de la ville Francis Chouat.

Le photomontage a également été relayé par un élu d'opposition Les Républicains, Stéphane Le Personnic, "qui a partagé ensuite une autre photo comparant Valls à Hitler", a précisé le cabinet. Sur cette seconde image détournée, le Premier ministre apparaît au micro de l'Assemblée nationale avec la moustache du dictateur et le brassard nazi, accompagné d'un message: "Bossez et fermez vos gueules." Seule la croix gammée a été remplacée par une rose, emblème du Parti socialiste. "Indigne", a réagi sur son compte Twitter Francis Chouat, annonçant un recours en justice. "Le procureur de la République d'Évry et le préfet de l'Essonne ont été saisis", a confirmé son cabinet. "Ce n'est pas de l'humour, c'est un appel au meurtre, martèle Francis Chouat. Quant au Premier ministre en Hitler, cela dépasse l'entendement" s'est emporté le maire dans Le Parisien.



Le président LR de l'Essonne Stéphane Beaudet s'est également désolidarisé de l'initiative de M. Le Personnic sur sa page Facebook. "Notre rôle d'opposant est d'apporter une autre réponse politique, de critiquer, de se battre sur le terrains des idées", a-t-il écrit.

Interrogé par Le Parisien, l'employé municipal explique qu'il s'agit "avant tout d'humour", mais comprend "que certains y voient une blague de mauvais goût". L'élu Stéphane Le Personnic parle également d'une "blague potage de mauvais goût", tout en s'insurgeant contre le manque de liberté d'expression. "Où est l'esprit de 'Charlie' s'interroge-t-il. Par l'intermédiaire du maire, Manuel Valls fait du 49.3 sur Facebook".
 
467 commentaires - Évry : un employé municipal suspendu pour avoir publié un cliché injurieux de Manuel Valls
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]