Européennes 2019 : Agnès Buzyn ferait marche arrière

Européennes 2019 : Agnès Buzyn ferait marche arrière
La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, était pressentie pour conduire la liste LREM aux élections européennes.

Orange avec AFP-Services, publié le samedi 09 mars 2019 à 07h59

Selon "Le Parisien", l'hypothèse que la ministre de la Santé conduise la liste LREM est désormais écartée.

Pressentie pour figurer sur la liste LREM aux élections européennes, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn ferait finalement marche arrière, selon "Le Parisien".

Le journal précise que "ceux qui ont vu la ministre de la Santé ces dernières 48 heures, en sont ressortis avec cette impression : elle n'en a pas (plus ?) envie". "Je crois que ce scénario n'est plus d'actualité. Elle a un texte qui arrive dans deux semaines à l'Assemblée. Si elle avait été candidate, ça aurait hystérisé le débat", juge auprès du quotidien un proche d'Emmanuel Macron.

Nathalie Loiseau, bientôt candidate ?

L'hypothèse Buzyn (presque) fermée, les regards se tournent désormais vers sa collègue, Nathalie Loiseau. "Elle n'est pas candidate. Elle est 100 % mobilisée sur son action au gouvernement", souligne prudemment son entourage. La ministre chargée des Affaires européennes pourrait toutefois apparaître comme un "recours", selon les mots d'un dirigeant du parti. "C'est un peu la candidate idéale, qui coche toutes les cases. Elle est punchy, politique, elle maîtrise parfaitement ses dossiers", assure l'un de ses amis. 

Toutefois rien n'est encore arrêté, souligne "Le Parisien". Emmanuel Macron pourrait lui même proposer une troisième option pour constituer cette liste LREM. "C'était méconnaître le président que d'attendre quelque chose de lisible. Avec lui, jusqu'au dernier moment, il faut être prudent", estime un proche du chef de l'Etat.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.