Eure : une enfant de deux ans meurt d'une méningite foudroyante

Eure : une enfant de deux ans meurt d'une méningite foudroyante

Les urgences de l'hôpital de Nantes, le 16 mars 2017

Orange avec AFP, publié le samedi 27 janvier 2018 à 14h30

Une procédure sanitaire d'urgence a été mise en place à Évreux après le décès d'une fillette de deux ans, atteinte d'une méningite bactérienne foudroyante.

Une enfant de deux ans a succombé à une méningite vendredi 26 janvier en Normandie, indique France Bleu. La fillette, qui fréquentait la crèche Isambard à Évreux, a présenté des symptômes de méningite vendredi alors qu'elle se trouvait dans l'établissement.

Elle a été prise d'une fièvre brutale, de maux de tête, de raideurs à la nuque ainsi que de vomissements et de taches rouges sur le corps. Transportée au CHU de Rouen, elle est décédée dans la soirée.



Pour endiguer tout risque de propagation, l'Agence régionale de santé a mis en place une procédure d'urgence. Toutes les personnes ayant été en contact avec l'enfant ces dix derniers jours ont été identifiées. Elles vont recevoir un traitement préventif, pour éviter une contamination. Cela concerne la famille de la petite mais aussi tous les enfants de la crèche Isambard, certains personnels et les soignants de l'hôpital de Rouen.

Le type de méningite dont a été victime l'enfant est extrêmement dangereux. La pathologie s'avère mortelle dans 10 à 15% des cas. Pour autant, l'agence régionale de santé se veut rassurante et rappelle que les probabilités de voir un autre cas émerger est très faible. En cas de de doute, la mairie d'Evreux a mis en place un service d'information, accessible 24 heures sur 24 au 02.32.31.52.52 ou 06.77.09.23.00.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
10 commentaires - Eure : une enfant de deux ans meurt d'une méningite foudroyante
  • vous en gaspillez pas des euros pour votre plaisir ici il s'agit de la vie et la mort d'enfants et d'adultes qu'est ce que l'argent par rappport à ca vraiment tout vous ait du

  • pauvre petit chou ! condoléances aux parents.

  • Quand une jeune fille de notre famille est décédée d'une méningite à méningocoques, nous avons tous dû subir un traitement antibiotiques, d'autant plus qu'à l'époque (en 1983) le corps avait été ramené à la maison ! et tout son lycée aussi ! c'est un traumatisme qui ne s'efface pas, je pense aux parents, aux grands-parents, c'est horrible !

  • Cela m'est arrivé en tant que proche d'une fillette atteinte d'une méningite foudroyante, qu'on me demande de prendre un traitement
    pour éviter toute contagion. Grosse surprise à la pharmacie? Rien n'est remboursé. J'en ai pris pour 3 personnes. J'en ai eu pour une centaine d'euros. Il y a de cela 8 ans.

  • C est douloureux pour ses proches.

    Condoleances.

    Quant à ceux qui ont été en contact il y a un protocole à devoir assurer pour éviter une contagion.

    Oui, mais le protocole coûte cher et n'est pas remboursé par la sécu, et pourtant c'est pour éviter une contamination.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]