Etablissements scolaires ouverts pendant le reconfinement : le port du masque étendu aux enfants dès l'âge de six ans

Etablissements scolaires ouverts pendant le reconfinement : le port du masque étendu aux enfants dès l'âge de six ans
Le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer lors d'une visite dans une école de Châteauroux, le 1er septembre 2020.

, publié le jeudi 29 octobre 2020 à 10h00

Le Premier ministre et le ministre de l'Education ont précisé jeudi matin certaines des règles qui vont permettre aux établissements scolaires de rester ouverts durant la nouvelle période de confinement. 

Alors qu'une nouvelle période de confinement entre en vigueur ce jeudi 29 octobre à minuit et jusqu'au 1er décembre au moins, les établissements scolaires resteront ouverts. Une situation rendue possible par la mise en place d'un "protocole sanitaire adapté et renforcé", a annoncé mercredi soir, sans plus de détails, Emmanuel Macron. "Dès la rentrée de lundi, le protocole sanitaire sera adapté et renforcé pour assurer la protection de tous les enfants, les enseignants, les parents d'élèves, conformément à l'avis que nous a transmis (mercredi) le Haut Conseil de santé publique", a déclaré le chef du gouvernement Jean Castex jeudi.



Devant l'Assemblée, le Premier ministre a ainsi annoncé que "le port du masque sera étendu aux enfants du primaire dès l'âge de six ans". Il a également précisé qu'"à l'université et dans les établissements d'enseignement supérieur, tous les cours magistraux et les travaux dirigés se feront à distance. Seuls les travaux pratiques pourront, dans des conditions spécifiques, être maintenus dans les établissements". 


Un peu plus tôt sur France 2, Jean-Michel Blanquer avait évoqué des "mesures renforcées pour éviter au maximum le brassage des élèves" dans les classes ou à la cantine, "des mesures d'hygiène et d'aération renforcées". "Il pourra y avoir une évolution des emplois du temps", a-t-il aussi déclaré. 

Le ministre de l'Education a par ailleurs indiqué que l'hommage qui doit être rendu lundi à Samuel Paty dans tous les établissements scolaires sera maintenu, malgré le retour du pays sous confinement. "Nous ne voulons pas renoncer à un tel hommage. Nous allons respecter les règles sanitaires" et "sans doute aménager un peu ce que nous avions prévu", a-t-il assuré.

Le ministère a pour l'instant annoncé que la rentrée de lundi serait décalée à 10 heures pour tous les élèves, avant un hommage en plusieurs temps : une "séquence pédagogique" dans les classes, la lecture de "la lettre aux instituteurs et institutrices" de Jean Jaurès et une "minute de silence".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.