Épisode cévenol, vent et pluie intenses : les éléments vont se déchaîner ce week-end

Épisode cévenol, vent et pluie intenses : les éléments vont se déchaîner ce week-end©Panoramic
A lire aussi

publié le vendredi 01 octobre 2021 à 19h10

La météo s'annonce maussade pour le premier week-end d'octobre, avec des pluies abondantes et du vent dans tout l'Hexagone. 

Sortez les parapluies, rangez les parasols ! À compter de ce vendredi 1er octobre, le bleu cède la place au gris. Et il s'installera au moins durant tout le week-end.

Au programme : une arrivée en force de l'automne. Samedi matin, ce sont d'abord les Bretons et le Cotentin qui se réveilleront sous la pluie. Les précipitations gagneront ensuite les Pays de la Loire et la Normandie, où elles devraient être assez intenses, puis les côtes normandes et le nord de la France. Des rafales allant de 80 à 90km/h sont attendues dans les terres, avec des pics à 100k/m sur le littoral, selon les prévisions Météo France. L'Île-de-France et les Hauts-de-France seront eux aussi secoués durant la nuit, avec des rafales jusqu'à 80 km/h. 


Dimanche pluvieux

Pas d'amélioration prévue dimanche. La météo maussade s'étendra sur toute la France, hormis la Corse. Les pluies partiront du littoral de l'Aquitaine pour gagner d'abord la Dordogne, puis le Limousin, les régions centrales et la Champagne dans l'après-midi, et arriveront dans l'Est dans la soirée.  


Un record depuis 1945 ?

C'est en Vendée et dans les Pays de la Loire qu'il pleuvra le plus ce week-end avec des cumuls possible à 60mm, "soit plus de la moitié de ce qui tombe habituellement au cours d'un mois d'octobre dans ces régions", précise Météo France. C'est également dans la région que les pluies dureront le plus longtemps, rendant la situation propice aux "inondations, aux forts ruissellement urbains et à des cours d'eau en crue", indique Météo Bretagne. "Les records pour un mois d'octobre devraient être battus dans de nombreuses villes", annonce même le météorologue Steven Thual, à France Bleu. Selon ce dernier, "On devrait même entrer sur le podium de la journée la plus pluvieuse jamais enregistrée depuis la Seconde Guerre mondiale." Autre victime du mauvais temps ce week-end, la Méditerranée, où un épisode cévenol est attendu dimanche. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.