Épinal : trois suspects en garde à vue après la découverte d'explosifs artisanaux

Épinal : trois suspects en garde à vue après la découverte d'explosifs artisanaux
Un brassard de police. (Photo d'illustration)

, publié le vendredi 24 janvier 2020 à 19h09

Une enquête menée par la parquet national antiterroriste a permis de découvrir des explosifs artisanaux à Épinal (Vosges).

Cela faisait plusieurs années que les forces de l'ordre surveillaient un homme, suspecté de radicalisation. Ce Marocain de 48 ans, fiché "S", était notamment connu pour ses relations avec le groupuscule islamiste Forsane Alizza, dissous en 2012 par le ministère de l'Intérieur.

En décembre, l'étau s'était resserré après qu'il se soit vanté de savoir manipuler des explosifs, ce qui avait alerté les autorités.


Une "visite domiciliaire" (une perquisition administrative) a eu lieu jeudi 23 janvier  à Épinal, au cours de laquelle de la poudre noire, du matériel électrique, des boulons et une cocotte-minute ont été découverts dans une cave, a indiqué une source proche du dossier. Des éléments permettant de fabriquer artisanalement des explosifs.

L'homme, sa compagne et un proche, chez qui il se trouvait au moment de son interpellation, ont été placés en garde à vue. Celles-ci peuvent durer jusqu'à 96 heures. L'individu, qui présente un handicap physique, a été récemment incarcéré dans un dossier lié aux stupéfiants, a indiqué une source proche du dossier.

Les investigations ont été confiées à la sous-direction antiterroriste (Sdat) de la police judiciaire, à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) et à la Direction interrégionale de la police judiciaire (DIPJ) de Strasbourg.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.