Enseignement supérieur : Frédérique Vidal officialise le gel des droits d'inscription à l'université

Enseignement supérieur : Frédérique Vidal officialise le gel des droits d'inscription à l'université©Pixabay (photo d'illustration)

publié le mercredi 10 mars 2021 à 09h30

Au micro d'Europe 1 mercredi 10 mars, Frédérique Vidal, la ministre de l'Enseignement supérieur, a annoncé le gel des droits d'inscription à l'université. Une manière de venir en aide aux étudiants français touchés par la précarité.

Le gouvernement s'active pour aider les étudiants. Invitée sur la radio Europe 1, mercredi 10 mars, la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal a annoncé plusieurs mesures en ce sens. Parmi elles, le gel des droits d'inscription à l'université pour la rentrée 2021, qui va sans doute soulager plus d'un étudiant. C'est la deuxième année consécutive que cette décision est prise. Une manière à ses yeux de « donner le plus de visibilité possible aux étudiants » alors que la pandémie de covid-19 sévit toujours dans le pays. Comme le rappelle Le Figaro, les frais d'inscriptions s'élevaient à 170 euros pour une année de licence, à 243 euros pour une année en cycle de Master ou même à 380 euros pour une année de Doctorat.


Les étudiants se retrouvent de plus en plus touchés par la précarité en France. Face à ces problématiques et la crainte d'une période d'été qui pourrait ne pas être favorable aux emplois étudiants, en raison de la crise sanitaire et économique, le gouvernement promet également le gel des loyers en résidence Crous qui resteront similaires à ceux de 2019 et 2020. Habituellement, ils étaient basés sur l'inflation, tout comme la hausse des frais de scolarité.

Lutter contre l'isolement des étudiants

En raison de l'épidémie de Covid-19 qui frappe la France, de nombreux étudiants se retrouvent chez eux à devoir suivre les cours à distance. Ils souffrent de l'isolement, même si le mois de février a vu un retour progressif de certains à l'université. « Je prépare avec l'ensemble des établissements un plan pour permettre à tous les étudiants de retrouver leurs profs », déclare également Frédérique Vidal au micro d'Europe 1. Elle confie avoir « bon espoir d'augmenter la jauge ».

Un chèque psy a également été mis en place par le gouvernement. Il permet aux étudiants ayant besoin d'être entendu d'avoir trois séances de 45 minutes avec un spécialiste de santé comme un psychothérapeute par exemple. 

La ministre de l'Enseignement supérieur rappelle également l'existence de certaines mesures d'aides d'ores et déjà mise en place. Elle souligne notamment que tous les étudiants peuvent demander certaines aides financières au Crous mais aussi la revalorisation des bourses sur critères sociaux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.