Enlèvement de Tizio : la mère défend un "geste d'amour" du père

Enlèvement de Tizio : la mère défend un "geste d'amour" du père
L'hôpital des enfants malades Purpan à Toulouse, photographié le 6 janvier 2018.

Orange avec AFP, publié le vendredi 12 janvier 2018 à 22h00

FAITS DIVERS - La mère du nourrisson a défendu le "geste d'amour" invoqué par le père pour expliquer l'enlèvement et précisé que cela "n'a pas eu d'effet sur l'état de santé de Tizio".

La mère du petit Tizio, enlevé par son père le week-end dernier à l'hôpital des enfants malades Purpan à Toulouse (Haute-Garonne), est sortie du silence.

Par le biais d'un communiqué lu par son avocate Me Sara Khoury, la mère de 41 ans a affirmé que "pour elle, les derniers événements étaient un geste d'amour d'un père pour son fils", rapporte La Dépêche du Midi, vendredi 12 janvier.



L'avocate a ensuite précisé que "cet incident n'a pas eu d'effet sur l'état de santé de Tizio", âgé de deux mois et enlevé pendant 24 heures alors qu'il recevait des soins urgents à la suite de problèmes respiratoires. Le nourrisson se trouve toujours à l'hôpital Purpan et reçoit la visite de sa mère tous les deux jours.

APPEL AU CALME

"La famille aspire à retrouver du calme pour pouvoir accompagner au mieux Tizio dans son parcours de soins et, surtout, laisser l'équipe de l'hôpital Purpan élaborer avec les parents un projet médical en toute sérénité", conclut le communiqué.

Le père de Tizio et son oncle ont été mis en examen et placés sous contrôle judiciaire lundi soir. Le parquet a ouvert une information judiciaire pour "soustraction d'un mineur par ascendant" et "privation de soins et d'aliments".

Mardi, l'avocat du père avait déclaré à France 3 Occitanie que cet enlèvement est "l'acte d'amour d'un père désespéré", qui "n'a pas fait le deuil de la perte d'un premier nourrisson il y a un an". Le dispositif "Alerte enlèvement" avait été déclenché pour retrouver le nourrisson.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU