Encore endeuillé, Bercy recherche sa nouvelle... mascotte !

Encore endeuillé, Bercy recherche sa nouvelle... mascotte !©Capture d'écran Google Maps

publié le mercredi 02 juin 2021 à 18h04

Alors qu'il doit faire face à la crise, le ministère de l'Économie et des Finances a  perdu son chat Olive. Une triste perte rapportée par Ouest-France. Le ministère de l'Économie et des Finances est en deuil. Olive s'en est allé à l'âge de 22 ans.

Se pose désormais la question de la succession du chat. Est-il trop tôt pour accueillir un nouveau compagnon à quatre pattes dans l'enceinte du ministère ? Visiblement non pour Bruno Le Maire : " J'ai prévu d'en adopter un autre, je ne sais pas encore quel chat ce sera. Olive a eu la vie des chats, c'est-à-dire une vie très longue [...] Il y aura un nouveau chat à Bercy prochainement. " Tigré, chartreux, siamois, noir ou roux les paris sont ouverts pour trouver la nouvelle mascotte de Bercy.  Arrivé à Bercy en 1999, ju​​​​ste après le départ de Dominique Strauss-Kahn, Olive aura passé deux décennies dans les couloirs du ministère de l'Économie. Vingt-deux années durant lesquelles il aura su se rendre indispensable. Élément moteur, Olive avait ses entrées dans tous les bureaux. Discret, mais reconnus aux yeux de tous, il s'est imposé au fil des ans comme un soutien sa​ns faille, parfois capricieux, mais capable de réconforter toutes les personnes en demande. Olive c'est aussi quatre présidents, quinze ministres de l'Économie et des Finances. Il aura été de toutes les crises économiques, de tous les plans de relance, de toutes les négociations pour stopper la dette ou l'évasion fiscale. Une carrière sans fausse note ! L'histoire ne dit toutefois pas combien de souris il aura chassé au service de l'État. M​ascotte de Bercy, Olive s'en est allé avec les hommages du maître des lieux d'aujourd'hui, Bruno Le Maire : " Olive nous a quittés aujourd'hui. Merci d'avoir accompagné la vie du ministère de l'Économie et des Finances et de ses agents pendant 22 ans. "

Vos réactions doivent respecter nos CGU.