En une semaine, six détenus se sont évadés de prison

En une semaine, six détenus se sont évadés de prison
Six détenus se sont évadés. (Photo d'illustration)

, publié le jeudi 30 mai 2019 à 12h46

Six détenus se sont évadés depuis une semaine de leur prison, rapporte jeudi BFTVM. Le dernier en date s'est échappé du centre de détention de Saint-Quentin-Fallavier lors d'un transfert vers l'hôpital. 

Pour la Chancellerie il s'agit d'une loi des séries "inexpliquée".

Depuis le jeudi 23 mai, six détenus se sont évadés de leur prison et sont depuis activement recherchés, rapporte jeudi 30 mai BFMTV. C'est un record. L'an dernier, seules dix évasions s'étaient produites au total. 

Ces évasions ont eu lieu dans le cadre d'extractions médicales ou judiciaires, précise la chaîne d'informations. C'est le cas de l'évasion d'un détenu de la prison de Villeneuve-lès-Maguelone. Jeudi dernier, cet homme de 35 ans a profité de son transfert au tribunal d'Alès, dans le Gard, pour échapper à la surveillance de ses gardiens. Le prisonnier, menotté, avait demandé à sortir du véhicule pour se rendre aux toilettes mais quand les portes se sont ouvertes il s'était mis à courir avant de disparaître dans la campagne. 




Deux détenus hospitalisés se sont évadés ensemble

Lundi, à Béthunes, dans le Pas-de-Calais, un détenu s'est également échappé alors qu'il se rendait à un rendez-vous médical. Un autre, hospitalisé, a choisi ce même jour pour se faire la belle. Mardi deux autres prisonniers hospitalisés se sont également évadés ensemble, précise BFMTV.

Dernier en date, un prisonnier de Saint-Quentin-Fallavier dans l'Isère. Il a échappé à la vigilance de ses gardiens lors d'un transfert vers l'hôpital. Cet homme de 26, soupçonné d'avoir tué son épouse en 2016, était menotté. Il devait par ailleurs être jugé à partir du 19 juin aux assises du Rhône. 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.