En pleine flambée des prix des carburants, le superéthanol attire les automobilistes

En pleine flambée des prix des carburants, le superéthanol attire les automobilistes©Panoramic

publié le mercredi 26 janvier 2022 à 17h50

Plus écologique et surtout moins cher, le superéthanol-E85 résiste à la hausse des prix des carburants et séduit de plus en plus d'automobilistes. Certains s'essayent même à d'étonnants mélanges, raconte Le Parisien.

Alors que le prix des carburants connaît des records d'inflation, l'un d'entre eux semble immunisé face à cette hausse.

Le superéthanol-E85, en dépit de ce contexte, demeure pour l'instant très stable. Les automobilistes ne s'y trompent pas et se laissent de plus en plus convaincre par celui-ci, comme l'explique Le Parisien mercredi 26 janvier.



Les chiffres parlent d'eux-mêmes. Selon les données publiées par le Ministère de la Transition écologique le 21 janvier, le gazole s'affiche désormais à 1,65 euro/litre en moyenne et le sans-plomb 95E10 à 1,69/litre, là où le superéthanol est aujourd'hui disponible à 0,75 euro/litre, soit plus de deux fois moins cher. Cerise sur le gâteau : il s'agit du carburant le plus écologique du marché, ce qui explique qu'il soit moindrement taxé.

Certains Français ont déjà franchi le pas. Sur l'année 2021, on constatait une progression de 33% des volumes de vente du superéthanol, tandis que la consommation globale d'essence n'augmentait dans le même temps que de 21%. Pour autant, la part de l'E85 dans les ventes d'essence en France reste faible, à 4%. La flambée des prix pourrait toutefois changer certaines habitudes de consommation.

Certains automobilistes le mélangent avec le sans-plomb

"Les industriels du bioéthanol n'ont même pas à s'offrir de campagne publicitaire, nos panneaux géants avec les prix, en bord de route ou d'autoroute, font office de réclame", commente un pompiste des Hauts-de-Seine auprès du Parisien. De plus en plus de stations se décident d'ailleurs à distribuer ce carburant, désormais disponible dans plus d'une pompe à essence sur quatre. En Occitanie, on atteint même 40% des stations-essence.

Les automobilistes ne sont pas les seuls à trouver dans les prix du superéthanol une opportunité. "Nous avons réalisé des investissements de plusieurs centaines de milliers d'euros par an au cours des trois dernières années", raconte Agnès Bernard, représentante de TotalEnergies, au Parisien.

Cet engouement a même conduit certains à mélanger les carburants. Les "chimistes", comme ils sont surnommés, payent une moitié de plein de sans-plomb 95 et l'autre moitié de superéthanol. Si les moteurs sont construits pour intégrer une tolérance à d'autres carburants, "utiliser cette tolérance sans boîtier sur la durée met en danger votre moteur", comme l'indique au quotidien l'ingénieur d'une grande marque française.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.