En mauvaise santé, Tariq Ramadan se rendra en ambulance à la cour d'appel

En mauvaise santé, Tariq Ramadan se rendra en ambulance à la cour d'appel©LEPOINT

LEPOINT, publié le mercredi 14 février 2018 à 19h05

L'état de santé de l'islamologue, atteint d'une sclérose en plaques et d'une maladie non identifiée, se serait fortement dégradé en détention, révèle « Le Parisien ».

Aux ennuis judiciaires se couplent les problèmes de santé pour Tariq Ramadan. Incarcéré depuis le 1er février dans le centre pénitentiaire de Fleury-Mérogis (Île-de-France) depuis sa mise en examen pour « viol » et « viol sur personne vulnérable », le théologien devrait être amené en ambulance à la chambre de l'instruction, où il est attendu jeudi 15 février en milieu d'après-midi dans le cadre de son appel de la décision rejetant sa demande de mise en liberté.

Selon nos confrères du Parisien, le détenu de 55 ans, qui souffre d'une sclérose en plaques et d'une maladie non identifiée…

Lire la suite sur LEPOINT

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
5 commentaires - En mauvaise santé, Tariq Ramadan se rendra en ambulance à la cour d'appel
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]