France

En attente d'un nouveau cœur, une femme sauvée de justesse par les gendarmes

Répondant à l’appel d’un médecin n’arrivant pas à joindre une patiente, la gendarmerie de la Charente-Maritime est intervenue chez la femme à une heure du matin pour la prévenir, rapporte Le Figaro. Une intervention rapide qui lui a permis de se faire opérer pour un nouveau cœur.

Une intervention salvatrice. Après avoir reçu l’appel d’un médecin cherchant à contacter une patiente, la gendarmerie s’est rapidement rendue chez cette personne pour la prévenir qu’un organe était disponible pour sa transplantation cardiaque, rapporte Le Figaro lundi 11 septembre. La scène s’est déroulée le 2 septembre dernier vers une heure du matin en Charente-Maritime. À plusieurs reprises, un chirurgien cardiaque tente de contacter sa patiente, sans succès, mais "le temps est compté", explique-t-il.

"Le temps est compté"

Ce dernier décide alors de composer le 17. Une minute après l’appel, une brigade file vers le domicile de la personne. Sur place, ils arrivent à parler à la femme qui contacte dans la foulée son médecin. "Le protocole de greffe s’enclenche et depuis, elle a un nouveau cœur qui bat !" a annoncé la gendarmerie de Pons.

La gendarmerie de la Charente-Maritime a raconté cette histoire sur sa page Facebook, entraînant de nombreux messages positifs. Parmi les commentaires, la femme qui s’est fait opérer avec succès a tenu à les remercier. "Merci à la gendarmerie de la Charente-Maritime. Oui, c'est chez moi que vous avez frappé à ma porte et quelques heures après mon nouveau cœur a frappé dans ma poitrine", a-t-elle écrit.

publié le 11 septembre à 12h26, Romain Strozza, 6Medias

Liens commerciaux