En 2006, le suicide d'un petit garçon en Roumanie devenait l'emblème des ravages de l'exode économique

En 2006, le suicide d'un petit garçon en Roumanie devenait l'emblème des ravages de l'exode économique©ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2

franceinfo, publié le vendredi 06 avril 2018 à 18h24

En 2006, alors que la Roumanie s'apprête à entrer dans l'Union européenne, l'Europe découvre le drame des enfants délaissés. L'histoire tragique de Razvan en est l'emblème. A 10 ans, le petit garçon s'est pendu parce qu'il ne supportait pas que sa mère, partie travailler en Italie, soit loin de lui. Son suicide est devenu l'emblème des ravages de l'exode économique. A l'époque, les images de la télévision montrent son jeune père en pleurs.

Aujourd'hui, Catalin a 50 ans. C'est un homme brisé, qui ne semble plus appartenir au monde des vivants. Il n'y a qu'au cimetière, parmi les morts, qu'il se sent libre, confie-t-il. Quand il sent qu'il n'en peut plus, il vient ici. "Je tenais tellement à lui", souffle-t-il devant la tombe de son enfant.

"Je tenais tellement à lui"

C'…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.