Emmanuel Macron annonce un hommage national à Gisèle Halimi

Emmanuel Macron annonce un hommage national à Gisèle Halimi
Gisèle Halimi, en 2003, à Paris

, publié le vendredi 04 septembre 2020 à 11h50

Le chef de l'Etat a évoqué la mémoire de l'avocate, qui "plaida pour l'émancipation des femmes".

A l'occasion d'un discours prononcé au Panthéon pour le 150e anniversaire de la République française, Emmanuel Macron a indiqué qu'un hommage national sera rendu dans la cour des Invalides à l'avocate et figure féministe Gisèle Halimi, décédée le 28 juillet. "Un hommage national sera prochainement rendu dans la cour des Invalides" à Gisèle Halimi "disparue cet été", a déclaré le Président de la République. "De sa chère Tunisie à notre Assemblée nationale, des prétoires aux hémicycles, de plaidoyers en manifestes, celle qui était née Zeïza Taïeb plaida pour l'émancipation des peuples et fit faire des bonds de géant à la cause des femmes", a-t-il dit.

Inlassable combattante pour les droits des femmes, avocate engagée, ancienne députée et autrice, Gisèle Halimi s'est éteinte le 28 juillet à Paris au lendemain de son 93e anniversaire, déclenchant une pluie d'éloges.

Des appels ont depuis été lancés au président de la République pour que ses cendres soient transférées au Panthéon qui accueille les héros de l'Histoire de France. La dernière femme à y entrer a été Simone Veil en 2018, la cinquième seulement à y être inhumée. Depuis le début du quinquennat, des cérémonies d'hommage national ont été organisées dans la cour de l'Hôtel des Invalides pour plusieurs personnalités, comme Simone Veil le 5 juillet 2017, Jean d'Ormesson le 8 décembre 2017, Charles Aznavour le 5 octobre 2018 et Jean Daniel le 28 février 2020.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.