Emmanuel Macron à deux doigts de bénir le cercueil de Johnny Hallyday

Emmanuel Macron à deux doigts de bénir le cercueil de Johnny Hallyday©Capture vidéo
A lire aussi

Source Le Lab Europe 1, publié le samedi 09 décembre 2017 à 20h42

Le geste aurait sans doute créé une polémique au regard de la loi de 1905 sur la laïcité, qui instaure la séparation des Églises et de l'État. Durant la messe en mémoire à Johnny Hallyday, samedi 9 décembre en l'église de la Madeleine à Paris, Emmanuel Macron a été à deux doigts de bénir le cercueil du chanteur.



Le chef de l'État a d'abord saisi le goupillon mis à la disposition des fidèles, comme un réflexe, avant de le reposer puis de simplement poser ses mains sur le cercueil. Le Président a par ailleurs prononcé son discours d'hommage à Johnny Hallyday non à l'intérieur de l'église, mais sur le parvis à l'extérieur. Brigitte Macron, quant à elle, a béni la dépouille de "l'idole des jeunes". Au contraire du Premier ministre Édouard Philippe et du président (LR) du Sénat Gérard Larcher qui, côte à côte, se sont simplement et brièvement inclinés. Nicolas Sarkozy, que l'on sait croyant, a pour sa part béni le cercueil, à l'inverse de François Hollande, qui a salué la dépouille de Johnny d'un signe de tête.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.