Emmanuel Macron a déjà créé huit nouveaux impôts et taxes, selon un cabinet d'audit

Emmanuel Macron a déjà créé huit nouveaux impôts et taxes, selon un cabinet d'audit

Photo d'illustration.

Orange avec AFP, publié le samedi 20 janvier 2018 à 20h34

ÉCONOMIE. Si selon le cabinet d'audit EY, huit nouveaux impôts ou taxes ont été instaurés depuis l'élection du nouveau chef de l'État, c'est bien moins que sous François Hollande, qui avait mis en place 28 nouvelles taxes entre 2012 et 2013.

Depuis l'arrivée d'Emmanuel Macron à l'Élysée en mai dernier, le gouvernement d'Édouard Philippe et les députés La République en Marche (LREM) ont mis en place pas moins de huit nouveaux prélèvements dans la loi de finances 2018 et les lois rectificatives de 2017, selon le baromètre annuel sur l'environnement budgétaire et fiscal du cabinet d'audit EY que s'est procuré Le Figaro.

Soit une moyenne d'un nouvel impôt ou taxe par mois, souligne le quotidien samedi 20 janvier.

Outre l'impôt sur la fortune immobilière (IFI), l'exécutif a créé deux contributions exceptionnelles sur l'impôt sur les sociétés des très grandes entreprises pour financer la censure de la taxe à 3 % sur les dividendes. Ce dispositif, concentré sur les entreprises réalisant plus d'un milliard d'euros de chiffre d'affaires, soit quelque 320 sociétés, est censé rapporter 5,4 milliards d'euros aux finances publiques en 2017.
Cette somme doit permettre d'éponger en partie l'ardoise de 10 milliards d'euros liée à l'annulation par le Conseil constitutionnel de la taxe à 3% sur les dividendes instaurée en 2012 sous la présidence de François Hollande.

À ces nouveaux prélèvements s'ajoutent une nouvelle taxe sur le tabac, une autre sur les plus-values de ventes de logements HLM, un nouveau prélèvement "sur le développement des industries de fabrication de papier", ainsi que deux taxes "sur l'exploration d'hydrocarbures et de gîtes géothermiques", rapporte le journal.

À titre de comparaison, pas moins de 28 nouveaux prélèvements avaient été instaurés au début du quinquennat de François Hollande, entre 2012 et 2013, affirme Le Figaro.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
762 commentaires - Emmanuel Macron a déjà créé huit nouveaux impôts et taxes, selon un cabinet d'audit
  • C'est pour consolider notre première place mondiale en terme d'imposition ; De plus , sachant que plus de la moitié des français n'en paient pas ou peu , c'est donc les pigeons qui bossent ou qui économisent qui se font ponctionner et qui 'ont rien à dire
    O, a l'impression que l'ère "Hollande " se poursuit allégrement

  • C'est pour consolider notre première place mondiale en terme d'imposition ; De plus , sachant que plus de la moitié des français n'en paient pas ou peu , c'est donc les pigeons qui bossent ou qui économisent qui se font ponctionner et qui 'ont rien à dire
    O, a l'impression que l'ère "Hollande " se poursuit allégrement

  • Mesdames et Messieurs les Internautes;
    Merci de tous vos commentaires sur ma réaction concernant ce sujet. J'accepte bien entendu vos remarques. S'il faut taxer le gouvernement en place doit compenser les erreurs des politiques passés (heureusement car ces politiques furent plus politiciens que réels gestionnaires). Ce pays qui est le nôtre a depuis longtemps, trop longtemps sans doute, besoin de réformes en profondeur. Pour distribuer il faut avoir de quoi distribuer, ce n'a jamais été le cas car le pays vivait au-dessus de ses ressources. Quelques-uns, il est vrai, en ont profité. Quant aux sandwiches de stats des conseils et fonctions électives, le cumul de mandats ont profité toujours aux mêmes. Tous ces stats inutiles et ayant trop pour but la réélection automatique ont été un gouffre financier surtout pour les salariés avec des salaires minimes. C'est pour enfin remettre les comptes publics dans le vert qu'aujourd'hui les efforts de chacun doivent être opérés. Je paierai la CSG sur ma retraite, la TH (qui est un impôt injuste), je le ferai pour que les jeunes puissent enfin trouver un travail. Mon avenir est derrière moi mais j'accepte d'aider mon Pays même si cela me coûte prsonnellement. Je veux que les générations futures ne soient pas des générations sacrifiées. Le Français est généreux de nature et pour que vos enfants, mes petits enfants vivent mieux, j'accepte ce sacrifice financier et que chacun ait ce même but et vous auarez aidé, à votre façon, votre Pays à relever la tête dans ce monde brutal.

  • avatar
    defendrelesretraites  (privé) -

    82% de la richesse créée l'an dernier dans le monde a terminé entre les mains du 1% le plus riche de la population de la planète !

    mais qu'attendez vous pour travailler et créer de la richesse ?

  • En clair, on n'est pas spécialement concernés en tant que particuliers !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]