France

Élèves et enseignants disent stop : un lycée déserté à Paris à cause des punaises de lit

© Le lycée Elisa-Lemonnier visé par une infestation de punaises de lit/Google street view

Une partie des élèves et des enseignants du lycée Elisa-Lemonnier, dans le 12e arrondissement, a décidé de ne pas démarrer la journée de cours ce jeudi 5 octobre après avoir observé la présence de ces insectes au sein de l’établissement, d’après le Parisien.

Un mois après la rentrée, le lycée Elisa-Lemonnier est désormais vide. Les 1200 élèves et 150 professeurs ont tous déserté les lieux. Pour cause, selon le Parisien du 5 octobre, des punaises de lit ont été observées au sein de l’établissement. L’alerte date de la veille, mercredi, jour au cours duquel les nuisibles ont pu être aperçus au sein du CDI. Une brigade de détection canine a été dépêchée, peu avant 8 heures dans la matinée, et a permis d’identifier d’autres points infestés par les punaises.

« Le chien n’a pas pu visiter l’ensemble du lycée tellement c’est grand, mais les faits sont là de toute façon, il y a des punaises à plusieurs endroits », explique une enseignante. Devant les inquiétudes des élèves, de nombreux professeurs ont donc choisi de ne pas donner cours ce jeudi 5 octobre. Près de 80 % des élèves ont par ailleurs quitté l’établissement, ceci malgré la volonté du rectorat de ne pas fermer le lycée.

Le rectorat botte en touche

L’académie a réagi, reprise par le Parisien, affirmant : « un traitement est prévu ce jeudi après-midi et sera circonscrit. Les professeurs qui ont fait valoir leur droit de retrait ont été entendus, mais il n’y a pas de risques majeurs à ce stade. La présence et le suivi de l’inspecteur santé et sécurité de l’académie sont assurés. » Une initiative de traitement dans tous les lycées d’Ile-de-France n’est pour l’heure pas envisagée par la région.

publié le 5 octobre à 17h00, Par Hugo Romani, 6Médias

Liens commerciaux