"Electricien voie publique" : l'écusson d'un policier fait polémique sur les réseaux sociaux

"Electricien voie publique" : l'écusson d'un policier fait polémique sur les réseaux sociaux
Photo d'illustration.

publié le vendredi 10 septembre 2021 à 12h21

Identifié par la préfecture de police, l'agent qui arborait un écusson non-réglementaire fera l'objet de poursuites disciplinaires. 

Mercredi un internaute a publié sur Twitter une photo prise dans le métro d'un écusson sur l'uniforme d'un policier. "Electricien voie publique", peut-on y lire juste au dessus de la représentation d'un pistolet à impulsion électrique, mieux connu sous le nom de Taser.

Dans le bas de l'écusson, les couleurs bleu, blanc, rouge du drapeau français. Dans son tweet, l'internaute interpelle le ministre de l'intérieur Gérald Darmanin, la préfecture de police de Paris et la police nationale. 


"C'est réglementaire le patch 'Électricien voie publique' ? Si oui c'est de très mauvais goût", interroge le photographe. Le cliché a fait réagir de nombreuses personnes sur les réseaux sociaux.

Arborer un tel écusson est-il légal de la part d'un policier ?

Contacté par LCI, le service d'information et de communication de la police nationale précise que "seuls les écussons validés par l'administration peuvent être arborés sur un uniforme". On précise toutefois que si une unité veut porter un symbole à part, "une proposition doit être transmise à la hiérarchie, tout en correspondant à certains critères".

L'individu, dont l'écusson a fait réagir la toile, a été identifié et est bien un agent de police de Paris, confirme à LCI la préfecture de police. "Une photo concernant le port non réglementaire d'un écusson de Police circule actuellement sur les réseaux sociaux", précise-t-elle sur son compte Twitter. "Une enquête administrative a été ouverte et des sanctions disciplinaires seront engagée". 

L'écusson est disponible en ligne sur plusieurs site, classé sur la boutique en ligne de son fabricant dans la catégorie "écussons fun". 

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.