Ehpad : sorties en famille, visites, animations... ce qui va changer pour les résidents vaccinés

Ehpad : sorties en famille, visites, animations... ce qui va changer pour les résidents vaccinés©Panoramic (image d'illustration)

, publié le vendredi 12 mars 2021 à 20h05

Brigitte Bourguignon a dévoilé, dans un entretien accordé au Parisien, les grandes lignes du protocole sanitaire qui va entrer en vigueur dans les Ehpad. La ministre de l'Autonomie est formelle : les résidents ayant reçu les injections de vaccin contre le Covid-19 vont pouvoir "retrouver une vie sociale" à partir de samedi 13 mars. 

Crise sanitaire oblige, les résidents d'Ehpad (Établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) ont, de longs mois durant, été tenus à l'écart de leur famille.

Très difficile à vivre pour nombre d'entre eux, cet isolement forcé est sur le point de prendre fin, au moins dans une certaine mesure. Mercredi 3 mars, le Conseil d'État avait suspendu l'interdiction de sortie qui leur était imposée, celle-ci étant jugée "disproportionnée".  Et le nouveau protocole sanitaire élaboré par le gouvernement va leur permettre de profiter à nouveau de leurs proches, comme l'a affirmé Brigitte Bourguignon au Parisien le 12 mars.



"Les personnes âgées veulent pouvoir toucher leurs enfants" 

À partir de samedi 13 mars, "les résidents vaccinés vont pouvoir retrouver une vie sociale, a assuré la ministre de l'Autonomie. Même s'il y a toujours des règles, nos recommandations permettent de les assouplir. Cela commence dès la porte de leur chambre, elle est, à nouveau, ouverte aux familles." Omniprésentes dans ces établissements, les parois en Plexiglas devraient disparaître. "Maintenant qu'elles sont protégées, les personnes âgées veulent pouvoir toucher leurs enfants, les prendre dans les bras, leur parler sans barrière, elles ont besoin de retrouver une vie plus normale et je vais les y aider," s'est engagée Brigitte Bourguignon. 

"Les activités collectives, suspendues depuis longtemps, sont à nouveau autorisées", a ajouté la ministre, déclarant en outre que les résidents ayant reçu les deux injections "pourront se rendre chez leurs proches, sans se faire tester avant, après et s'isoler sept jours dans leurs chambres." Selon elle, "62%" des personnes vivant en Ehpad ont d'ores et déjà reçu les deux doses de vaccin. Si les non-vaccinés pourront participer aux activités collectives, ils seront davantage protégés et ne pourront voir leurs proches que dans le cadre de l'ancien protocole et respecter un isolement de sept jours à leur retour dans l'établissement. Le port du masque sera toujours obligatoire, pour tous.

La ministre ajouté qu'un bilan serait effectué tous les 15 jours afin de déterminer si le protocole est "perçu comme trop souple ou trop rigide". Chaque direction d'établissement aura pour charge de l'adapter, en fonction de l'évolution de la situation épidémique sur le territoire et de l'avancement de la campagne de vaccination. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.