Education : près d'un élève sur cinq n'est pas retourné en classe, selon Jean-Michel Blanquer

Education : près d'un élève sur cinq n'est pas retourné en classe, selon Jean-Michel Blanquer
Le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer, le 22 juin 2020.

, publié le mercredi 01 juillet 2020 à 10h02

Le ministre de l'Education se veut optimiste pour la rentrée de septembre : il estime que "les conditions sanitaires permettront d'avoir un retour normal en classe". 

Le retour des élèves à l'école est "fondamental" et "essentiel", même pour deux semaines, a répété le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer mercredi 1er juillet sur RTL. "Les enfants ont besoin d'école", a martelé le ministre, soulignant "les raisons pédagogiques" mais également "psychologiques" de ce retour. 



Alors qu'écoliers et collégiens sont tenus de reprendre le chemin de l'école depuis le 22 juin, "un peu moins de 20%" des élèves n'ont pas retrouvé les salles de classe. "Ça reste beaucoup", a estimé Jean-Michel Blanquer. Le ministre a toutefois souligné qu'"en temps normal, en juin 2019 ou en juin 2018, il n'y a, malheureusement, pas 100% des élèves".

"A la fin du mois de juin, certains partent en vacances", a-t-il expliqué. "Là, on a eu plus d'élèves que d'habitude à l'école et au collège (...) Il y a un grand plaisir des enfants de retrouver l'école", a-t-il poursuivi, évoquant un "début de retour à la normale qui était très important pour tout le monde".

Jean-Michel Blanquer se veut optimiste concernant la rentrée en septembre prochain. Selon lui, "les conditions sanitaires permettront d'avoir un retour normal en classe", avec des effectifs d'enseignants et d'élèves au complet. "Nous nous préparons à d'éventuelles crises", a néanmoins indiqué le ministre qui n'écarte pas une résurgence de l'épidémie.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.