Éducation : les enseignants bientôt recrutés dès bac+3 ?

Éducation : les enseignants bientôt recrutés dès bac+3 ?
Jean-Michel Blanquer à Paris, le 30 mai 2018.

, publié le mercredi 06 juin 2018 à 10h34

La crise des vocations bat son plein, et le nombre de candidats ne permet plus de pourvoir tous les postes.

Il faut plus de professeurs, et vite ! Alors qu'ils sont recrutés depuis quelques années à bac+5, les enseignants pourraient bientôt être "pré-recrutés" à bac+3, rapporte franceinfo mercredi 6 juin.



C'est la Cour des comptes qui recommande la mesure pour attirer rapidement plus de candidats, alors que des centaines de postes sont restés non pourvus à la rentrée 2017. Ainsi, les étudiants qui se destinent à l'enseignement pourraient mettre un pied dans l'Éducation nationale dès la licence.

Ils passeraient un premier concours, puis seraient formés et rémunérés pendant un ou deux ans, sans forcément être mis devant une classe, détaille franceinfo. Ils valideraient le concours par un oral final.


"Nous avons un besoin évident de pré-recrutement, c'est-à-dire des personnes qui se destinent à la fonction de professeur, à qui on donne les moyens de s'engager dans cette carrière, a expliqué le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, cité par franceinfo. Cela peut se passer de différentes manières, par exemple en ayant plus d'assistants d'éducation dont la vocation est de devenir professeur. Tous les systèmes qui permettent d'encourager le plus en amont possible la vocation professorale sont des bons systèmes."

Par ailleurs, pour attirer plus de candidats, le ministre envisage une prime de 3.000 euros pour les enseignants en réseau d'éducation prioritaire (REP). Les négociations avec les syndicats débutent dans les prochains jours sur cette promesse de campagne d'Emmanuel Macron.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.