Éducation : Blanquer veut réformer l'apprentissage de la lecture

Éducation : Blanquer veut réformer l'apprentissage de la lecture
Jean-Michel Blanquer veut favoriser la méthode syllabique pour l'apprentissage de la lecture, a-t-il annoncé le 24 août 2017.

Orange avec AFP, publié le jeudi 24 août 2017 à 22h40

C'est un dossier sensible qu'a ouvert le ministre de l'Éducation, Jean-Michel Blanquer. Il a annoncé, jeudi 24 août dans l'Obs, vouloir changer la méthode d'apprentissage de la lecture pour les écoliers français.

Alors que la rentrée sociale s'annonce difficile, ce chantier pourrait s'avérer périlleux pour un Emmanuel Macron qui avait annoncé que l'Éducation serait l'un de ses chantiers majeurs.

"Nous mettrons en avant les méthodes d'apprentissage les plus efficaces en matière de lecture, d'écriture et de calcul, a assuré le ministre dans l'Obs. On s'appuiera sur les découvertes des neurosciences, donc sur une pédagogie explicite, de type syllabique, et non pas sur la méthode globale, dont tout le monde admet aujourd'hui qu'elle a des résultats tout sauf probants." Il a également assuré que "dès le mois de décembre, un enfant qui ne sera qu'imparfaitement entré dans la lecture devra être suivi avec une attention particulière".


Des annonces qui inquiètent Roland Goigoux, professeur et directeur de recherche de l'étude "Lire et écrire". Interrogé sur Europe 1, il a déploré le flou des propos du ministre. "Les centres de formation dans lesquels je travaille n'ont reçu pour l'instant aucune directive, les enseignants non plus. On en est à faire des hypothèses sur le sens de cette formule. Il dit 'de type syllabique', la nuance peut être importante", a-t-il estimé. Il s'inquiète notamment de l'éventualité d'une mise en place de la méthode syllabique stricte. "Ce serait une erreur scientifique", martèle-t-il, estimant qu'obliger les écoliers à lire des textes déchiffrables à 100% "n'est pas raisonnable et pas fondé scientifiquement."

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
51 commentaires - Éducation : Blanquer veut réformer l'apprentissage de la lecture
  • Luckyluke83 l'orthophoniste qui a suivi certains de nos enfants pour inversions notamment, problèmes psychomoteurs a utilisé le B A BA pour la lecture et il a fait des miracles. L'un de nos enfants fait encore des inversions du style il fait chaud pour il fait froid mais plus du tout en français. Même si ce monsieur est décédé maintenant nous lui sommes toujours reconnaissant de ce qu'il a fait pour eux. Le nombre de jeunes en difficulté pour le français et les mathématiques est effarant même pour des problèmes basiques ! Il serait temps de revenir aux méthodes qui ont été utilisées avec nous pour ces deux matières, aux répétitions pour être certains que le plus grand nombre a bien tout enregistré et s'occuper enfin plus individuellement de ceux vraiment en difficulté.

    Bien sur heureusement que les rééducations orthophoniques constituent un recours efficace. Ce serait quand même logique que le B A BA soit accessible pour tous des le début de l'apprentissage et à l'école.
    Eduquer avant de rééduquer !

  • Bravo ! Enfin !

  • relecture : Blanquer veut réformer la stupide méthode globale de la lecture.

  • avatar
    MV8896  (privé) -

    .....et nos autorités ont elles songé à reprendre l'enseignement de nos ancètres ????!! elle n'était pas si mauvaise cette méthode, j'ai encore des écrits d'une femme qui avait quitté l'école à 10 ans en 1896 et qui ne faisait AUCUNE faute et qui devait, en conséquence, lire parfaitement....qui dit mieux ????

    avatar
    MV8896  (privé) -

    je ne sais pas mettre l'accent circonflexe sur le "e".....

  • L'apprentissage de la langue française à l'école va de Charybde en Syllabe.

    Combien ont relevé ce que j'espère être un trait d'humour et non une grossière erreur ?