Écriture inclusive : Castaner trouve ça "couillon"

Écriture inclusive : Castaner trouve ça "couillon"

Christophe Castaner le 21 novembre 2017 à l'Assemblée nationale

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 23 novembre 2017 à 11h45

VIDÉO. Pour le tout nouveau chef de file de La République en marche, l'écriture inclusive, qui consiste à décliner chaque mot au féminin et au masculin, n'a pas sa place dans la langue française.

Christophe Castaner ne veut pas de l'écriture inclusive. Le délégué général de LREM s'est aligné sur la position défendue par Matignon. " J'y suis opposé et je ne l'ai jamais utilisée", a déclaré celui qui occupe également les fonctions de porte-parole du gouvernement et de secrétaire d'État. 

Invité de la matinale de BFMTV jeudi 23 novembre, Christophe Castaner a déclaré qu'il avait "du mal à lire" l'écriture inclusive. " Je trouve ça couillon, comme on dit chez moi", a-t-il lancé. 

Lundi, Edouard Philippe a donné consigne à ses ministres de bannir des textes officiels l'écriture dite "inclusive", qui suscite un vif débat ces derniers mois. " Je vous invite, en particulier pour les textes destinés à être publiés au Journal officiel de la République française, à ne pas faire usage de l'écriture dite inclusive", a écrit le chef du gouvernement dans une circulaire parue au Journal officiel.

"Les député.e.s", "les électeur.rice.s"

Portée par des cercles féministes mais rejetée par l'Académie française notamment, l'écriture inclusive remet en cause la règle d'accord de la langue française selon laquelle "le masculin l'emporte sur le féminin". Elle se traduit par des graphies comme "les député.e.s", "les électeur.rice.s" et par une règle d'accord avec le sujet le plus proche, par exemple "Louis et Louise sont belles".

Le débat fait rage depuis la parution d'un manuel scolaire qui comporte de l'écriture inclusive. La circulaire diffusée par le Premier ministre vise à apporter une "clarification après des initiatives dans certaines administrations" et à "clore la polémique".

 
7 commentaires - Écriture inclusive : Castaner trouve ça "couillon"
  • Quitte à refuser l'écriture "inclusive", ce pourquoi je suis parfaitement d'accord, on pourrait proscrire également les mots "couillons", "bordel" etc... ainsi que tous les mots anglais, dont l'utilisation jusqu'au plus haut niveau est croissante

  • Langue Française es t deja assez compliquèe sans venir ajouter d'autres poblemes , nous faisons tout pour que personne la parle ni l'ècrive.

  • Ces textes relèvent d'une convention écrite Ils appartiennent à une langue écrite, totalement illisible ! Ces gen(e)s (sic) là ignorent que une langue est d'abord "parlée"; L'écrit essaie de reproduire au mieux la parole, ou alors on tombe dans des idéogrammes ! podhivana

  • Pourtant ca lui ressemble tellement!!!

  • Le mot est presque juste mais surtout beaucoup trop faible.
    Le texte est illisible et surtout incompréhensible. Lisez du Victor Hugo ou un polar ou autre en inclusif = "imbitable"
    Comment peut-on perdre du temps
    Ces gens, Monsieur, ne cherchent qu'à faire perdre tu temps aux gens, à les troubler et à semer l'anarchie.
    Arrêtons de parler d'eux et cela tombera aux oubliettes.
    Il y a tellement d'autres actions importantes à entreprendre tel que APPRENDRE A LIRE A NOS ENFANTS.

    D'accord,mais il faut mettre les tablettes ,les ordis etc à la poubelle.Il faut leur apprendre à caresser la jaquette d'un livre ,à caresser les pages ,à humer l'odeur de l'encre etc.........il y a un sacré boulot!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]