Écotaxe : quels vols vont être touchés ?

Écotaxe : quels vols vont être touchés ?
Un Airbus d'Air France, sur le tarmac de l'aéroport parisien Roissy-Charles de Gaulle, le 8 juillet 2019.
A lire aussi

publié le mardi 09 juillet 2019 à 20h20

Une nouvelle taxe va frapper les vols à partir de la France. Les revenus générés seront réinvestis dans des infrastructures de transports plus écologiques.

Le gouvernement va mettre en place dès 2020 une écotaxe de 1,50 à 18 euros sur les vols au départ de la France et réduire l'avantage fiscal accordé aux transporteurs routiers sur le gazole, deux mesures annoncées à l'issue du Conseil de défense écologique mardi. 

Cette écocontribution sera mise en place sur les billets d'avion pour tous les vols au départ de la France, sauf vers la Corse et l'outre-mer et sauf les vols en correspondance, a annoncé la ministre des Transports, Élisabeth Borne.

180 millions d'euros attendus pour réinvestir

L'écotaxe, qui ne s'appliquera pas aux vols arrivant en France, sera de 1,50 euro en classe éco pour les vols intérieurs et intra-européens, de 9 euros pour ces vols en classe affaire, de 3 euros pour les vols en classe éco hors UE et de 18 euros pour ces vols en classe affaire. 

Cette mesure, qui sera intégrée au projet de loi de finances 2020, s'appliquera à toutes les compagnies aériennes, "car il n'est pas question que notre pavillon national s'en trouve désavantagé", a précisé la ministre. La taxe devrait rapporter 180 millions d'euros à partir 2020, qui seront consacrés à des investissements pour des infrastructures de transports plus écologiques, notamment le ferroviaire. 




"Depuis des mois s'exprime un sentiment d'injustice chez nos concitoyens sur la fiscalité du transport aérien. La France s'est engagée sur la voie de la taxation du transport aérien mais il y a urgence", a expliqué la ministre mardi. "Aussi nous avons décidé comme d'autre pays de mettre en oeuvre un écocotribution progressive". 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.