Économie : vers une augmentation des prix de l'électricité en 2022 ?

Économie : vers une augmentation des prix de l'électricité en 2022 ?©Pixabay (photo d'illustration)

publié le lundi 12 juillet 2021 à 09h00

Selon des informations de BFM Business, les prix de l'électricité pourraient augmenter jusqu'à 6% en 2022. De quoi inquiéter les Français qui verraient leur facture gonfler, mais aussi le gouvernement, alors que l'élection présidentielle est dans moins d'un an.

C'est potentiellement une bien mauvaise nouvelle pour les Français.

Lundi 12 juillet, BFM Business avance qu'un risque d'augmentation des prix de l'électricité est très fortement probable à partir de 2022. Cette hausse ferait suite à celle du gaz il y a quelques jours, à hauteur de 10%. En ce qui concerne l'électricité, la facture des usagers pourrait augmenter jusqu'à 6% à partir de février 2022. Sur le marché de l'électricité, les prix flambent et se placent à 74 euros par MWh, et selon certains experts mentionnés par BFM Business, ils pourraient atteindre 100 euros par MWh d'ici la fin de l'année.


Deux solutions sont à l'étude

Et c'est bel et bien le mois de décembre qui sert de référence pour les prix. Dans la foulée, en janvier, les nouveaux tarifs sont annoncés pour une mise en œuvre dès février. Le gouvernement affiche ses craintes à ce sujet, alors que la campagne présidentielle battra son plein à ce moment-là. La question du pouvoir d'achat et des dépenses des ménages est au cœur des préoccupations. "Le gouvernement reste vigilant quant à l'évolution des prix pour les consommateurs", explique-t-on du côté du ministère de la Transition écologique à BFM Business. L'exécutif a déjà entamé des discussions avec le régulateur de l'énergie pour trouver une solution.

Plusieurs options sont sur la table, relate le média. La première est une baisse de la taxe sur l'électricité, qui représente environ un tiers de la facture des usagers. Celle-ci finance l'éolien et les panneaux solaires. La deuxième alternative serait d'augmenter la quantité d'électricité qu'EDF peut vendre à d'autres entreprises comme Engie ou Total. "Cela permettrait de baisser la tension sur le marché de l'électricité et de faire baisser les prix", décrypte une source citée par BFM Business. Mais forcerait également EDF à vendre moins cher. Les discussions se poursuivent, aucune annonce ne devrait intervenir avant l'automne.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.