E-mails insultants, "désaccords politiques"... Act Up se déchire depuis le film "120 battements par minute"

E-mails insultants, "désaccords politiques"... Act Up se déchire depuis le film "120 battements par minute"©LES FILMS DE PIERRE
A lire aussi

franceinfo, publié le mardi 03 avril 2018 à 19h18

Rémy Hamai n'est pas resté longtemps dans les locaux de la Bourse du Travail, à Paris, samedi 31 mars. "Le temps de procéder au vote, et je suis parti", raconte à franceinfo le désormais ex-coprésident d'Act Up dans la capitale. Il faut dire qu'il juge l'ambiance "exécrable" depuis plusieurs mois au sein de l'association de lutte contre le sida. Au point que lui et les autres membres du conseil d'administration ont officiellement démissionné lors de cette assemblée générale extraordinaire. Dans un communiqué, ils dénoncent la "transition brutale" liée au succès du film 120 battements par minute.

'Où lutterons-nous maintenant contre le sida ? Certainement plus à Act-Up Paris' les deux anciens présidents d'Act Up-Paris, l'ancien porte parole et des nouveauxELLES…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.