Droit de regard sur l'album de Johnny: "C'est mon père, c'est normal" estime David Hallyday

Droit de regard sur l'album de Johnny: "C'est mon père, c'est normal" estime David Hallyday

David Hallyday et Laura Smet lors des funérailles de leur père, Jonnhy Hallyday, le 9 décembre 2017 à Paris

A lire aussi

AFP, publié le dimanche 18 mars 2018 à 09h01

David Hallyday estime "normal" et "logique" sa demande conjointe avec sa soeur Laura Smet pour obtenir un droit de regard sur l'album posthume de Johnny, dans un entretien au Parisien Dimanche.

"C'est mon père, je trouve ça normal. C'est la logique même, je ne vois pas dans quel pays ce ne serait pas logique", s'indigne David Hallyday. 

"Avec une telle carrière, c'est normal que son fils, sa fille comme ses deux autres petites filles aient un droit de regard dessus", poursuit-il avant d'ajouter : "Et aussi parce que je suis musicien. Il m'a toujours fait écouter ses albums avant qu'ils sortent, au moins en partie".

Et de raconter : "j'ai écouté deux titres (de l'album posthume, ndlr) avec lui dans une voiture. C'était au stade de maquette. C'était bien ce qu'il avait fait. Sa voix était incroyable, mais ce n'est pas une découverte".

Le premier round judiciaire très attendu sur l'héritage de Johnny Hallyday qui oppose ses deux aînés à Laeticia Hallyday, a été renvoyé jeudi au 30 mars, à la demande des avocats de David Hallyday et Laura Smet qui réclament devant le Tribunal de grande instance (TGI) de Nanterre un droit de regard sur l'album posthume de leur père ainsi que le gel de son patrimoine.

L'ex-"idole des jeunes" avait travaillé une grande partie de l'année 2017 à son 51e album studio, qui devrait sortir à l'été et pour lequel dix chansons ont été enregistrées.

Dans cet entretien, le premier depuis la mort de son père, souligne le Parisien Dimanche, David Hallyday avoue être "content" d'effectuer une tournée: "cela me libère de beaucoup de choses. Mes sentiments, les choses importantes, je les fais passer dans ce que je sais faire de mieux, dans des chansons", explique le chanteur.

Il revient également sur la cérémonie des obsèques en l'église de La Madeleine à Paris : "La perte de quelqu'un qu'on aime est déjà difficile. Ce qui m'a sauvé authentiquement, c'est de voir ce rassemblement (...) C'était de l'amour pur, inconditionnel, c'est tellement rare... Quand le peuple arrive à se rassembler comme ça, c'est magique".

Et David Hallyday de conclure : "Oui il me manque terriblement, il y a des hauts et des bas, des moments où je me sens fort, des moments où je me sens moins fort. Dans ces moments, je pense à lui et cela me donne de la force".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
259 commentaires - Droit de regard sur l'album de Johnny: "C'est mon père, c'est normal" estime David Hallyday
  • il a raison david

  • Ce qui intéresse les Français, c'est de savoir si les impôts ont bien été payés en France. Car l'ami imposé de Sarkozy a chanté à nos frais dans notre beau pays le 14 juillet 2009! Car tous ces donneurs de leçons au Bon Peuple montent des trusts, optimisent, fraudent, cachent dans des paradis fiscaux, mais dès qu'ils sont malades, viennent se faire soigner au Pays, dans des structures que nous avons payé, nous qui n'optimisons pas, à leur place! La facture est bien partie ? Elle a été payée?
    Pour le reste, cette histoire de possibilité de déshériter ses enfants c'est une honte. Mais surement que certains en rêvent en France. Quant à ce chanteur, dit Français, aux sportifs, patrons, etc... qui se réclament de France mais qui ont domicile ailleurs, tous dans le même sac!
    10- fois censuré- repassé

    je suis d'accord avec vous.

  • il a besoin d' argent donc il devient plus sympa. mais il a encore à faire .

  • David et Laura Smet se battent pour obtenir un droit de regard sur l'album posthume de Johnny. pour moi cela serai le minimum , qu'on peut leurs attribuer
    c'est quand même les enfants légitimes

  • Tout à fait normal que David, Laura aient un droit de regard sur l'album de leur père tout autant que Joy et Jade, et pour la mémoire de Johnny le fait que Sylvie Vartan et David chantent ses chansons qui nous font tant plaisir cela me touche profondément il faut continuer dans ce sens pour tous les fans