Morsure mortelle pour un salarié du Moulin Rouge

Morsure mortelle pour un salarié du Moulin Rouge©Google Street View

6Medias, publié le samedi 22 septembre 2018 à 15h00

Un salarié du Moulin Rouge a été retrouvé mort la semaine dernière à son domicile, à Argenteuil (Val d'Oise). La morsure d'un de ses boas aurait notamment provoqué sa mort.

Retour sur les faits.

Le Moulin Rouge est en deuil. Un machiniste du célèbre cabaret parisien est décédé à la suite notamment d'une morsure de serpent. C'est lui qui transportait sur la scène du Moulin Rouge les caisses remplies de serpents. Les faits ne se sont pas produits lors d'un spectacle, mais au domicile d'Enrico Horn, situé à Argenteuil, dans le Val-d'Oise. Son corps sans vie aurait été retrouvé en fin de semaine dernière par sa mère dans le salon du petit pavillon dans lequel il vivait avec cette dernière, rue de Barentin, croit savoir Le Parisien qui rapporte l'information.



La victime était âgée de 46 ans. L'homme, qui possédait personnellement des serpents sans être dresseur, aurait été mordu par l'un d'eux et aurait eu les os de la main brisés. Mais cette violente morsure ne serait qu'"une des causes du décès", selon le quotidien, qui explique qu'Enrico Horn était également soigné pour des problèmes cardiaques et prenait des anticoagulants. Quoi qu'il en soit, que ceux qui résident dans le quartier du Val-Notre-Dame se rassurent, les quatre boas de grande taille qui vivaient sous son toit ont été pris en charge par la brigade cynophile spécialisée des sapeurs-pompiers de Paris. Ils ont été envoyés à la Ferme tropicale de Paris. Ces serpents n'intervenaient pas dans le spectacle du Moulin Rouge lors duquel une femme entourée de boas danse dans un aquarium géant. Ce numéro n'est donc pas menacé.

À noter que les chats et les lapins, qui ont également été découverts au domicile d'Enrico Horn, ont eux été confiés à l'association de défense des droits des animaux Stéphane-Lamart, dans le Val-de-Marne.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.