Donald Trump : l'Europe sur ses gardes

Donald Trump : l'Europe sur ses gardes©YURI GRIPAS / POOL / BLOOMBERG POOL
A lire aussi

franceinfo, publié le jeudi 12 juillet 2018 à 00h50

Au siège de l'Otan (Organisation du traité de l'Atlantique nord), tout le monde scrute ses moindres gestes et craint chacun de ses mots, car en dépit des sourires de façade, Donald Trump inquiète ses partenaires avec ses attaques frontales contre l'alliance et son coût trop élevé. Donald Trump déplore que l'Amérique finance près de 70% du budget de l'Otan, loin devant le Royaume-Uni (6,1%), la France (5,1%), et l'Allemagne (5%). Ill exige ce soir, mercredi 11 juillet que chaque état membre dépense non plus 2% de son PIB en défense, mais 4%.

Une ambiance "unie et constructive"

Sa cible principale ? L'Allemagne, dont il met en cause les relations ambiguës avec la Russie, avec une virulence inédite dans cette enceinte feutrée : "L'Allemagne est prisonnière de la Russie parce

Lire la suite sur Franceinfo

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU