Don du sang : les conditions imposées aux donneurs homosexuels ne sont "pas une discrimination", selon AIDES

Don du sang : les conditions imposées aux donneurs homosexuels ne sont "pas une discrimination", selon AIDES©JOHAN BEN AZZOUZ / MAXPPP

franceinfo, publié le vendredi 12 octobre 2018 à 17h30

L'Assemblée nationale a refusé d'aligner les conditions demandées aux hommes homosexuels voulant faire un don de sang sur celles s'appliquant aux hétérosexuels, dans la nuit du jeudi au vendredi 12 octobre. La mesure a été rejetée par 29 voix contre 23 mais, sur franceinfo, le directeur général de l'association AIDES, Marc Dixneuf, n'y voit "pas une discrimination". Cette association lutte contre le VIH, le sida, les hépatites, et accompagne les malades.

Les hommes homosexuels qui veulent donner leur sang doivent donc toujours n'avoir eu aucune relation sexuelle dans les douze mois précédents. Une période "fondée sur des données épidémiologiques", explique Marc Dixneuf. 

Concentrons-nous sur l'essentiel

Marc Dixneuf, directeur général de AIDES
franceinfo

Mais le

Lire la suite sur Franceinfo

Vos réactions doivent respecter nos CGU.