Don du sang : face au risque de pénurie, l'EFS continue à mobiliser

Don du sang : face au risque de pénurie, l'EFS continue à mobiliser
Fin juin, l'EFS accusait une pénurie de 20.000 poches de sang.
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 31 juillet 2017 à 13h00

APPEL AUX DONS - En cette saison estivale, L'EFS (l'établissement français du sang) rappelle tous les jours qu'il est plus que jamais nécessaire de donner son sang.

A la suite de son appel de mobilisation lancé le 30 juin dernier, l'EFS continue à encourager les donneurs avec une campagne de sensibilisation estivale, face aux risques de pénurie. Fin juin, l'établissement public disposait d'une réserve de 80.000 poches de sang, contre les 100.000 normalement attendues.

Après une recrudescence des demandes suivant la journée mondiale des donneurs de sang le 14 juin dernier, la dynamique s'est fortement ralentie en raison des épisodes de canicule et les vacances scolaires.





Les dons du sang doivent être réguliers et constant, rappelle l'EFS, car la durée de vie des produits sanguins est limitée (5 jours pour les plaquettes, 42 jours pour les globules rouges). 10.000 dons de sang sont nécessaires chaque jour pour répondre aux besoins des malades dans le pays.

Nécessaires dans les interventions chirurgicales, le traitement des maladies sanguines ou les secours d'urgences, ces dons viennent en aide à plus d'un million de personnes en France chaque année.

QUI PEUT DONNER ?

Toutes les personnes âgées de 18 à 70 ans et pesant plus de 50 kg peuvent donner leur sang. Les femmes sont en mesure de le faire quatre fois par ans et les hommes six fois.



Il faut qu'il y ait un délai minimum de six semaines entre chaque don. Le donneur ne doit cependant pas présenter de contres indications comme un mauvais état de santé, une grossesse ou une maladie infectieuse.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.