Dominique Tapie : "Bernard est un mutant"

Dominique Tapie : "Bernard est un mutant"©Panoramic

6Medias, publié le jeudi 11 avril 2019 à 10h20

Bernard Tapie, atteint d'un double cancer, risque jusqu'à cinq ans de prison ferme dans l'affaire Crédit Lyonnais.

Mais l'homme d'affaires garde malgré tout le moral, forçant l'admiration de son épouse que Paris Match a rencontrée en exclusivité. Dominique Tapie se dit "inquiète par-dessus tout" pour sa santé.

Il a passé un scanner la semaine dernière, ça va, il doit en passer un autre dans deux mois"."Il est soumis à tellement de stress, je ne sais pas comment il fait pour tenir", se demande-t-elle.

Elle affirme à Paris Match que son couple "gère au jour le jour, en essayant de profiter au maximum de chaque instant. Combien de temps encore va-t-il pouvoir tenir ? Je croise les doigts"."Il a une force mentale et physique hors du commun. Et tous les week-ends, il fait l'aller-retour à la campagne à vélo. C'est ça qui le fait tenir", confie-t-elle, ainsi que "l'amour que les gens lui montrent aujourd'hui qui lui fait un bien fou".

Dominique Tapie a toujours été son plus grand soutien malgré les affaires et les procès : "Je ne suis pas du genre à ruminer. Je reste très positive et je relativise énormément". Elle tire sa force de ses enfants, ses chiens, ses amis et la danse : "J'ai des moments de blues bien sûr, mais je ne vais surtout pas m'apitoyer sur notre vie quand on voit ce qui se passe dans le monde et autour de nous".

La femme de Bernard Tapie confirme à Paris Match qu'elle aurait divorcé s'il avait continué la politique, car "tous nos déboires viennent de ce monde d'hypocrisie".

Le futur, elle le voit "loin de Paris et du parisianisme". "Si ça ne tenait qu'à moi, on aurait quitté la France depuis longtemps", assure-t-elle. Son mari, qu'elle décrit comme un "mutant, un pur-sang, un homme peu banal très sensible et un peu naïf qu'elle essaie tout le temps de ramener dans le réel", est "très ancré" en France.

Alors Dominique Tapie se voit mener "une vie simple dans une maison du côté de Marseille ou d'Aix-en-Provence", mais "on n'ose pas imaginer trop de choses de peur qu'elles n'arrivent pas".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.