Dispositifs anti-SDF : à Paris, une douche pour éloigner les sans-abri crée la polémique

Dispositifs anti-SDF : à Paris, une douche pour éloigner les sans-abri crée la polémique

Un sans-abri fait la manche à Paris, le 14 mars 2015

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 06 décembre 2017 à 13h15

Les associations d'aide aux sans-logis ne décolèrent pas. Depuis peu à Paris, un système d'arrosage automatique a été installé devant un immeuble pour dissuader les personnes sans logement de camper là. Cette douche anti-SDF a suscité l'ire de la Fondation Abbé Pierre et de l'association Emmaüs Solidarité, qui ont lancé mercredi une campagne pour dénoncer la multiplication de dispositifs censés éloigner les sans-abri dans les rues de l'Hexagone. 

Près de la rue de Rivoli, en plein cœur de Paris, un mécanisme installé récemment fait scandale. Une entrée de garage a été équipée de détecteurs de mouvement. Dès qu'une personne approche, un arrosage se déclenche automatiquement et le passant ressort trempé. L e but est d'empêcher les SDF d'élire domicile ici, dans ce renfoncement qui pourrait servir d'abri. 

Les dispositifs du genre sont nombreux à Paris, comme ailleurs en France. Depuis plusieurs années, ils se multiplient et prennent diverses formes : des picots installés à même le sol, des bancs remplacés par des chaises avec accoudoirs, des plans inclinés construits sur les trottoirs. Toutes ces nouveautés sont autant d'innovations visant à éloigner les SDF.

En réaction, la fondation Abbé Pierre et Emmaüs Solidarité ont initié une campagne de solidarité avec les personnes vivant à la rue. Les deux associations collé des affiches dans plusieurs lieux en France pour protester, dont Marseille, Paris et Metz, mercredi 6 décembre. Réunies sous le hashtag #soyonshumains, elles incitent les citoyens à poster des photos de ces dispositifs anti-SDF sur les réseaux sociaux.

"Inhumain"

Manifestant devant une agence parisienne de la banque LCL où des picots ont été installés le long des fenêtres, le délégué général de la fondation Abbé Pierre, Christophe Robert, s'est insurgé contre cette situation. "Ce n'est pas parce qu'on n'a plus rien qu'on n'a pas le droit de se reposer, de se laver, d'aller aux toilettes", a-t-il déclaré. Dans la matinée, une soixantaine de bénévoles ont placardé des affiches sur les murs et les fenêtres de l'agence, au slogan de : "Au lieu d'empêcher les SDF de dormir ici, offrons-leur un logement décent ailleurs"

La fondation a lancé également un site internet, soyonshumains.fr afin de répertorier ces installations. Selon la fondation Abbé Pierre, l e nombre de personnes sans domicile fixe a augmenté de 50% entre 2001 et 2012, et plus de 2.000 personnes meurent dans la rue chaque année en France. Le directeur d'Emmaüs Solidarité, Bruno Morel, alerte sur "l'état d'épuisement dans lequel les personnes arrivent dans les centres", dénonçant ces "insupportables" dispositifs urbains.

 
250 commentaires - Dispositifs anti-SDF : à Paris, une douche pour éloigner les sans-abri crée la polémique
  • bonjour, et ce n'est pas fini avec la politique foncière a venir les petits rentiers propriétaires vont se retrouver a la rue avec les éleveurs et une bonne partie de la ruralité

  • Quelle tristesse de voir qu'en 2017, les SDF en France dérangent les nantis politiques ou autres et de voir que l'argent public va être dépensé encore pour un chanteur.
    J'aimerais qu'une infime partie de mes impôts aillent à des nécessiteux et que la politique fiscale de notre pays en fasse un usage digne.
    C'est l'aboutissement d'un système de la mauvaise répartition des richesses, l'ascension d'une caste de plus en plus riche et d'une caste de plus en plus pauvre.
    Nous sommes en 2017, hélas, notre Président inaugure le lancement de la campagne des restos du coeur et on douche gratis en prime....
    Ne reste plus qu'à dire "circulez, allez ailleurs"

  • Conclusion de la situation : Hidalgo veut attirer les migrants en leur fournissant le gîte et virer les SDF français .... un monde à l'envers !!

  • Il n' y a qu' à les diriger vers Saint-Ouen, " aux puces " ...

  • Tout le monde n'a pas la chance d'être un migrant nourri et logé.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]