Disparues de Perpignan : la perpétuité pour Jacques Rançon

Disparues de Perpignan : la perpétuité pour Jacques Rançon©RAYMOND ROIG / AFP

franceinfo, publié le mardi 27 mars 2018 à 12h31

Prostré dans son box, Jacques Rançon n'a pas manifesté la moindre réaction quand le président de la cour d'assises des Pyrénées-Orientales a énoncé le verdict ce lundi : réclusion criminelle à perpétuité, assortie d'une peine de sûreté incompressible de 22 ans. Celui que l'on a surnommé le tueur de la gare de Perpignan a été reconnu coupable d'avoir violé et tué deux femmes, ainsi que d'autres agressions sexuelles et tentatives de meurtres.

Pas d'appel

Pour les familles des victimes, qui pendant trois semaines ont fait face à Jacques Rançon, le fait de savoir qu'il terminera sa vie en prison n'est qu'un faible soulagement. Les avocats de Jacques Rançon estiment que ce dernier porte un regard sur la monstruosité des crimes qu'il a commis, qu'il "a pris conscience de la…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Disparues de Perpignan : la perpétuité pour Jacques Rançon
  • La perpetuité n'existe pas en france. Dans 10 ans maxi il est out.