Disparition de Maëlys : une nouvelle marche blanche organisée à Pont-de-Beauvoisin

Disparition de Maëlys : une nouvelle marche blanche organisée à Pont-de-Beauvoisin©Gendarmerie Nationale

Texte 6Medias - Vidéo Gentside, publié le mardi 26 décembre 2017 à 19h13

Quatre mois jour pour jour après la disparition de la petite Maëlys, lors d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin, une marche blanche est organisée ce mercredi dans la commune iséroise, à l'initiative des parents de la fillette.

Le cortège partira à 15 heures du lycée Pravaz et se terminera devant la salle polyvalente où a disparu Maëlys dans la nuit du 26 au 27 août dernier.

De nombreux habitants de Pont-de-Beauvoisin ont d'ores et déjà fait savoir qu'ils marcheraient mercredi pour Maëlys, mais aussi pour ses parents. "C'est une manière d'exprimer notre solidarité avec la famille", a confié Kamel, à BFMTV. "C'est très important vis-à-vis de la famille, et puis vis-à-vis de la personne incriminée, c'est aussi lui faire voir que la gamine est toujours présente dans l'esprit des gens", a pour sa part ajouté Jean-Jacques. Une première marche blanche avait eu lieu le 5 novembre dernier, jour des 9 ans de la fillette.



Dans la nuit de dimanche à lundi 25 décembre, un sapin de Noël, installé en hommage à Maëlys, devant la salle des fêtes de la commune, a été volontairement brûlé. La gendarmerie a annoncé que la famille de la fillette "choquée" avait "symboliquement porté plainte lundi".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
91 commentaires - Disparition de Maëlys : une nouvelle marche blanche organisée à Pont-de-Beauvoisin
  • Mais faite le parler que les parents sachent et toute la France aussi .Je ne comprend pas qu' il soit protégé par ce système
    de droit et la petite quel droit elle a eu il faut des mesures adaptées .

  • La justice n'est pas a la hauteur comme dans les autres sujets d'ailleurs ,nous avons les moyens médicaux pour extraires la vérité ,mais encore une fois les droits de l'homme bloquent ,et favorises les monstres ,les politiques ne font rien , comme d'habitude .
    ça suffit maintenant ,pratiquer les métodes adaptées et arrêtons de ce voilé la face.

  • Je ne vois pas l'utilité de cette marche pour l'enquête. Par contre elle doit permettre aux parents de garder un lien avec leur fille, de faire perdurer leur espoir de la retrouver. Alors cela se respecte, ...

  • Maitre JAKUBOWICH, si Monsieur LELANDAIS vous a fait des confidences, veuillez les annoncer au lieur de vous retrancher derriere le secret de l'enquête, et peut-être de les cacher lors de vos plaidoiries pour défendre cet homme dont il y a beaucoup de choses coïncidentes.

  • Je pense que l'enquête sur la fillette est en partie bouclée puisque les enquêteurs tiennent le coupable.....Ce n'est pas parce qu'il use de son droit au silence, (droit incroyable dans un pays qui compte de + en + de délinquants et de détraqués, mais qui n'empêche pas la justice de les condamner quand il y a suffisamment d'éléments qui prouvent leur culpabilité (l'affaire Agnès Leroux par exemple ) ...
    D'ailleurs les gens qui se sont occupés du crime de la fillette doivent être en ce moment en train de rechercher des indices graves dans d'autres affaires qu'il aurait pu commettre dans la région, et peut-être au-delà ... Les dizaines et dizaines de disparitions ou de crimes non élucidés sont souvent l'œuvre d'1 ou 2 sadiques qui n'hésitent pas à parcourir des centaines de kilomètres pour trouver une proie ....