Disparition de Maëlys : nouvelles révélations accablantes sur le principal suspect

Disparition de Maëlys : nouvelles révélations accablantes sur le principal suspect©Gendarmerie nationale

Source : texte 6Médias avec vidéo BFMTV, publié le jeudi 14 septembre 2017 à 15h52

L'étau se resserre autour du principal suspect dans l'affaire de la disparition de Maëlys. La fillette de 9 ans est introuvable depuis le dimanche 27 août dernier alors qu'elle assistait à un mariage à Pont-de-Beauvoisin, en Isère.



Le principal suspect, Nordahl L., a été mis en examen et écroué au début du mois de septembre pour "enlèvement, séquestration ou détention arbitraire de mineur". Dans son édition du jour, Paris Match livre de nouvelles révélations accablantes à l'encontre de cet ancien militaire. Pour commencer, il aurait "insisté, un peu lourdement" pour assister au vin d'honneur alors qu'il ne figurait pas sur la liste des 180 invités.
Le trentenaire a aussi réussi à se faire inviter pour la fête, après le dessert, en échange de "quelques friandises", à savoir de la cocaïne. Nordahl L. est connu par les services de police pour des faits de petite délinquance touchant aux stupéfiants. "Il a vendu de la drogue à quelques invités; il en a consommé aussi", précise Paris Match. Selon le magazine, l'homme qui s'est engagé dans l'armée à 19 ans et qui est devenu au fil du temps maître-chien au 132e bataillon cynophile de l'armée de terre de Suippes s'est vu réformé en 2007 à cause de son "comportement psychologique instable" et de "son addiction aux drogues".



Autre élément troublant : le comportement étrange du suspect avec les enfants, lors du mariage, selon la mère de Maëlys et des invités. "Le suspect a été vu par de nombreux témoins, dans la salle où les enfants dormaient sous l'œil de la baby-sitter. Dans cette pièce isolée, il parlait avec Maëlys et lui montrait sur son téléphone portable des photos de ses chiens, l'une des passions de la petite fille", indiquent plusieurs témoins à Paris Match.
Enfin, au moment où tous les invités étaient à la recherche de la petite Maëlys, le trentenaire, lui, a "prétendu être malade à cause de l'alcool". Il aurait ensuite disparu à bord de sa voiture quelques minutes seulement avant l'arrivée des gendarmes. Il était alors 4h du matin. Pour rappel, des traces ADN de la fillette ont été retrouvées sur le tableau de bord du véhicule du suspect. Et le jeune homme a été vu le lendemain du mariage en train de nettoyer sa voiture. Deux semaines après sa disparition, Maëlys, elle, reste toujours introuvable. Des recherches se poursuivent.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU