Disparition de Maëlys : à la recherche de traces d'ADN dans les eaux usées de la station de lavage

Disparition de Maëlys : à la recherche de traces d'ADN dans les eaux usées de la station de lavage©Gendarmerie nationale

6Medias avec VIDEO BFMTV, publié le mardi 26 septembre 2017 à 07h50

Un mois après sa disparition, la fillette de 9 ans reste introuvable. Pour tenter de retrouver Maëlys, les enquêteurs explorent toutes les pistes.

BFMTV révèle que des eaux usées et des extraits de graisses automobiles provenant de la station de lavage où le principal suspect a lavé sa voiture ont été prélevées. Pour le moment, les traces ADN sont toujours analysées et les résultats ne sont pas encore connus.
La petite fille a disparu dans la nuit du 26 au 27 août dernier, lors d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin (Isère). Le 3 septembre, le principal suspect a été mis en examen pour « enlèvement et séquestration ou détention arbitraire de mineur de 15 ans ». Il est actuellement incarcéré au centre pénitentiaire de Saint-Quentin-Fallavier. Si l'homme de 34 ans nie toujours les faits, il a reconnu que la fillette était montée dans sa voiture.



Face aux enquêteurs, il affirme avoir nettoyé sa voiture minutieusement le lendemain de la disparition de Maëlys car il devait vendre son véhicule quelques jours après le mariage. Une trace d'ADN de l'enfant avait été retrouvée sur un élément du tableau de bord. BFMTV rappelle que de nombreux enquêteurs travaillent toujours sur cette affaire. Au total, douze gendarmes s'occupent de ce dossier sous la conduite de trois magistrats instructeurs.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU