Disparition de Delphine Jubillar : son mari demande à ce qu'on le "laisse tranquille"

Disparition de Delphine Jubillar : son mari demande à ce qu'on le "laisse tranquille"

publié le dimanche 02 mai 2021 à 11h13

Après son audition avec une juge d'instruction, dans le cadre de la disparition de sa femme, quatre mois plus tôt, Cédric Jubillar sort de son silence, via les réseaux sociaux. 

Depuis la disparition de sa femme Delphine, le 16 décembre 2020, il se fait discret. Cédric Jubillar, entendu par la juge d'instruction à Toulouse, vendredi 30 avril, a partagé un message sur Facebook, rapporte Midi-libre.

"Maintenant, les curieux, vous savez quoi : allez faire votre vie fictive ailleurs et laisser moi tranquille. Merci." (sic) 



"Mon client était serein" 

Lors de son audition, l'homme a été entendu en tant que partie civile, précisent nos confrères. Il a tenu à remercier les personnes qui lui ont témoigné de l'intérêt en lui écrivant ; avant de leur présenter des excuses, pour ne pas leur avoir répondu. "Cédric Jubillar a dit à nouveau ce qu'il avait livré aux enquêteurs les premières fois. Mon client était serein. Il n'était pas spécifiquement inquiet", a déclaré son avocat, Jean-Baptiste Alary, ce vendredi, et dont les propos sont cités par Midi-libre.  

Cette convocation a notamment donné la possibilité à l'époux de Delphine Jubillar d'avoir accès à une partie du dossier. Ce dernier contient les différentes auditions, les rapports d'investigations, mais aussi, les perquisitions. Actuellement, il est la seule partie civile à être entendue par la juge d'instruction, rappelle le quotidien local. Il n'a pas été mis en cause dans la disparition de l'infirmière de 33 ans, dont les circonstances restent toujours mystérieuses. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.