France

Disparition d’Émile : devenu "incontrôlable", un groupe de soutien supprimé par sa créatrice sur Facebook

Une page de soutien au jeune garçon, introuvable depuis plusieurs semaines, a été fermée le 26 juillet dernier, révèle le Dauphiné Libéré. Le groupe a été clôturé par son initiatrice.

D’après les informations du Dauphiné Libéré, un groupe Facebook, créé à la suite de la disparition du petit Émile, a été supprimé par son initiatrice le 26 juillet dernier. Cette page “Où es-tu petit cœur Émile” comptait près de 1.500 membres, rapporte le quotidien régional.

Pour rappel, le petit Émile n’a plus été vu depuis le 8 juillet dernier, au Haut-Vernet. À la suite de cette disparition, plusieurs groupes de soutien ont été mis sur pied sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook. Selon le Dauphiné Libéré, cette page “Où es-tu petit cœur Émile” était l’une des plus actives.

Sa créatrice, une habitante du département de l’Hérault, a toutefois été obligée de la fermer. Selon elle, son initiative visait à rassembler des personnes émues par la disparition du garçon de deux ans et à collecter des informations en vue d’aider à retrouver l’enfant.

Changement d’ambiance dans le groupe

Mais tout ne s’est pas passé comme prévu. Avant cette fermeture, le groupe était davantage devenu un lieu de “défouloir” que de soutien. La créatrice de ce mouvement explique, citée par le Dauphiné, que des commentaires violents ainsi que de fausses informations ont beaucoup circulé sur cette page, devenue difficilement contrôlable. Elle a donc décidé de clôturer “Où es-tu petit cœur Émile”.

Sur le terrain, les recherches sont toujours en cours, Émile reste introuvable depuis plus de trois semaines. Dans un entretien au Figaro, François Baltique, maire du Haut-Vernet, a annoncé avoir décidé de prolonger une deuxième fois l’arrêté limitant l’accès au hameau. Il a été maintenu jusqu’au samedi 5 août inclus.

publié le 2 août à 09h58, Baptiste Marin, 6Medias

Liens commerciaux