Disparition à Nantes : le corps retrouvé est bien celui de Steve

Disparition à Nantes : le corps retrouvé est bien celui de Steve
Une mobilisation à Nantes, le 29 juin dernier

, publié le mardi 30 juillet 2019 à 12h10

Le corps repêché dans la Loire, lundi 29 juillet, est bien celui de Steve Maia Caniço, disparu depuis plus d'un mois, selon les premiers résultats de l'autopsie.

Steve Maia Caniço est mort. Le jeune homme, dont on était sans nouvelles depuis plus d'un mois, a été formellement identifié comme étant la personne retrouvée dans la Loire, a indiqué une source judiciaire mardi 30 juillet à l'AFP. La veille, les plongeurs avaient remonté un cadavre "en état de décomposition avancée", non loin du lieu où avait été vu Steve pour la dernière fois. Une autopsie a eu lieu mardi matin. Ce sont notamment des bijoux, retrouvés sur le corps, qui ont permis d'identifier le jeune homme. 

Enquête pour "homicide involontaire"

Dans la foulée, le procureur de la République à Nantes, Pierre Sennès a annoncé l'ouverture d'une information judiciaire "contre X" pour "homicide involontaire". "À la suite de la disparition de Steve Maia Caniço, signalée le 23 juin 2019, des investigations judiciaires ont été menées, d'abord sous la direction du parquet de Nantes, puis, à partir du 27 juin 2019, dans le cadre d'une information judiciaire en recherche des causes de cette disparition", a déclaré le procureur dans un communiqué. "Cette information judiciaire a été clôturée (...) L'analyse de ce dossier (...) a conduit le procureur de la République de Nantes à ouvrir immédiatement une information judiciaire contre X du chef d'homicide involontaire", a-t-il poursuivi.


L'homme de 24 ans, animateur périscolaire, avait disparu après une charge de la police lors de la Fête de la musique, le 21 juin dernier, sur les bords de Loire à Nantes. Au moins 14 personnes étaient tombées dans le fleuve après l'intervention des forces de police. Steve, qui ne savait pas nager, n'avait plus donné signe de vie depuis cette nuit-là.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.