France

Discours à Bormes-les-Mimosas : Emmanuel Macron s’adresse à la jeunesse

En déplacement dans le Var pour l’anniversaire de la libération de la ville jeudi 17 août, le président de la République a profité de son discours pour comparer la jeunesse française du débarquement en Provence avec la jeunesse d’aujourd’hui, informe Le Monde.

Présent dans le Var pour commémorer l’anniversaire de la libération de Bormes-les-Mimosas, Emmanuel Macron a rendu une nouvelle fois hommage aux jeunes Français qui ont débarqué en Provence il y a 79 ans. Le président de la République en a profité pour adresser un message de mise en garde à la jeunesse française d’aujourd’hui, contre "la division" et "la désunion" qui peuvent amener "le chaos" et "l'injustice", rapporte Le Monde jeudi 17 août.

Un hommage à Pierre Velsch, mort en septembre 2022

"Il y a dans nos jeunes un appétit de liberté, un idéalisme qui se cherche parfois et auxquels nous devons répondre. Sans quoi, parfois, cette aspiration noble se retourne contre elle-même et sape les fondations de cette nation de liberté, d’égalité et de fraternité initiée en 1789, cette somme de destins emmêlés qui accroît la jeunesse française, génération après génération, fidèle à l’esprit des Lumières", a-t-il notamment déclaré.

Le chef de l’État a ensuite fait la comparaison avec Léon Gautier, dernier membre du commando Kieffer ou Pierre Velsch, décédé en septembre dernier, qui étaient à peine majeurs au moment du Débarquement. "Sans phrase et sans écume, ils nous ont montré que c’était là et que c’était cela, exercer sa liberté. Et cette liberté-là, qui n’existe que parce qu’elle est toujours et d’abord collective, les droits qui s’ensuivent qui ne sont là que parce qu’il y avait d’abord des devoirs, c’est ce dont nous devons nourrir nos jeunes générations", a conclu Emmanuel Macron.

publié le 17 août à 22h30, Romain Strozza, 6Medias

Liens commerciaux