Dire "secoue-toi un peu" à une personne déprimée, ça ne sert à rien

Dire "secoue-toi un peu" à une personne déprimée, ça ne sert à rien©DAVID GONZALEZ / EYEEM / GETTY IMAGES

franceinfo, publié le samedi 27 janvier 2018 à 11h48

Fabien Vinckier est psychiatre, médecin chercheur à l'université Paris-Descartes, post-doctorant, à l'Institut du cerveau et de la moëlle épinière (ICM). La version originale de cet article a été publiée sur The Conversation.

"Fais un effort !", ou encore : "Si tu n'essayes pas de te secouer un peu, comment veux-tu t'en sortir ?" De telles recommandations sont adressées quotidiennement aux personnes souffrant de dépression et se déclinent sous de nombreuses formes.

Ce type d'échange avec l'entourage est rapporté si souvent par les patients que les psychiatres ont fini par lui donner un petit nom. Ils l'appellent le "syndrome Orangina", allusion au slogan de la marque de boisson gazeuse : "Secouez-moi, sinon la pulpe elle reste en bas".

Ces petites phrases sont prononcées…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Dire "secoue-toi un peu" à une personne déprimée, ça ne sert à rien
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]